Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog "langue-bretonne.org"
26 octobre 2013

Plaidoyers pour les langues

Lyon-1
Lyon-3
Lyon-2

Une dizaine d'intervenants, une assistance de plus de 150 personnes : on a débattu des langues à Lyon lundi 21 octobre, alors qu'il y faisait un superbe temps d'automne. Pendant mon séjour, j'ai quand même eu le temps de voir en bord de Saône des péniches qui auraient fait rêver Roland Michon, une longue et commerçante rue de Brest en centre-ville, les constructions qui se poursuivent dans le nouveau quartier Confluence et dont il est écrit partout qu'elles se font "dans le plan climat".

C'est là que la région Rhône-Alpes a installé son siège et là qu'il avait choisi de poser la question de "l'avenir de nos langues" : autrement dit, de celles qui, outre le français, se parlent en France (voir message du 18 octobre 2013). Belkacem Lounès, conseiller régional et président du Comité de suivi des langues régionales, présente cette question en termes de droit, de démocratie et de bien vivre ensemble.

Lyon-6

Lyon-7

Une première en France

Les questions liées à l'immigration font bien souvent la une de l'actualité et donnent lieu à diverses recherches ou dans les domaines de la sociologie ou de la démographie. Selon deux chercheuses de Rhône-Alpes, Yaël Epstein et Fernanda Leita, les langues de l'immigration restent un sujet vierge en France. Ce n'est peut-être pas tout à fait exact, mais il est vrai qu'on manque de connaissances sur les pratiques concrètes et sur le nombre de locuteurs. L'enquête qu'elles sont en train de mener à la demande de la région Rhône-Alpes se présente donc comme une première.

Dans le cadre des entretiens qu'elles ont menés et des actions culturelles qu'elles ont analysées, elles ont repéré 16 langues de référence en région Rhône-Alpes. L'espagnol, le portugais et l'italien sont à la fois les plus anciennes et les plus pratiquées, suivies de l'arabe maghrébin et du berbère. Ces langues apparaissent de facto comme des composantes de la constellation linguistique régionale.

L'un des résultats de l'enquête en cours n'a pas manqué d'impressionner l'auditoire : 26 % de ceux qui pratiquent une langue d'immigration le font sur leur lieu de travail. Plusieurs commentateurs ont fait observer que cela représente une différence sensible par rapport aux langues régionales qui se parlent désormais très peu dans le même contexte. Les langues de l'immigration pourraient dès lors fonctionner comme un levier économique dans le cadre des échanges internationaux.

Abraham Bengio, directeur général adjoint de la Région Rhône-Alpes, remarque que l'on ne peut traiter les langues de l'immigration comme les langues régionales ni comme celles de l'outre-mer. Comme il a participé aux travaux de la commission Caron sur la politique linguistique interne, dont le rapport a été remis cet été à la ministre de la Culture, il considère qu'en la matière rien ne peut se faire sans les collectivités territoriales, mais rien non plus sans le concours de l'État.

Lyon-4
Lyon-5

La recherche sur les langues de France

De ces trois catégories de langues, il est précisément question dans l'imposant ouvrage qui vient de paraître sous la direction du Professeur Kremnitz sous l'appellation d'Histoire sociale des langues de France. En compagnie d'Henri Boyer, professeur à l'université de Montpellier, et de moi-même, il a présenté à la fois l'historique et les caractéristiques de l'ouvrage.

Le projet a été initié il y a neuf ans, à l'initiative d'un collectif regroupant neuf universitaires et chercheurs de différents horizons. Il a réuni cinquante-cinq auteurs français et une quinzaine de contributeurs étrangers pour décrire et analyser les relations sociales qui se sont établies entre le français et les autres langues qui se parlent en France, mais aussi entre celles-ci et le monde externe. L'ouvrage, de plus de 900 pages, est paru sous couverture cartonnée aux Presses universitaires de Rennes.

D'une certaine manière, il représente aussi une première : alors que la recherche sur les langues de France et sur les langues pratiquées en France a beaucoup progressé depuis une quinzaine d'années, ce livre n'a pas d'équivalent et se présente de fait comme une synthèse sur le plurilinguisme français.

François Alfonsi, député européen, a ensuite présenté le rapport sur les langues menacées en Europe qui vient d'être adopté par le Parlement européen, puis Xavier North, délégué général à la langue française et aux langues de France a fait le point sur la nouvelle approche des autorités publiques en France par rapport aux questions de langues.

À suivre

X

Commentaires
Le blog "langue-bretonne.org"
Le blog "langue-bretonne.org"

Votre blog est impressionnant autant sur le fond que sur la forme. Chapeau bas !
Un correspondant occitan, février 2020.

Trugarez deoc'h evit ho plog dedennus-kaer. [Merci pour votre blog fort intéressant].
Studier e Roazhon ha kelenner brezhoneg ivez. Miz gouere 2020. [Étudiant à Rennes et enseignant de breton. Juillet 2020].

Newsletter
Visiteurs
Depuis la création 758 399
Derniers commentaires
Archives