Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog "langue-bretonne.org"
13 août 2011

Une loi pour les langues régionales : c’est finalement non

Fin de la valse-hésitation gouvernementale. Dans une interview à Ouest-France, Frédéric Mitterrand affirme aujourd’hui qu'il "n'est pas nécessaire que ce soit une loi". Lors de son passage à Quimper en juin dernier, le Ministre de la Culture avait pourtant annoncé qu'il allait soutenir prochainement à l'Assemblée nationale un texte en faveur des langues régionales qui aurait permis un certain nombre d'avancées (message du 11 juin). Entre-temps, son collègue de l'Éducation nationale, Luc Chatel, avait explicitement écarté cette hypothèse (message du 2 juillet). Le Président Sarkozy y était pourtant favorable : il l'avait redit lors de sa visite dans le Morbihan en mars dernier. Il faut croire que sur ce dossier des langues régionales l'autorité du Président n'est pas suffisante.

Rien que du sur-mesure
Comme on pouvait s'y attendre, il n'y aura donc pas de loi d'ici à la fin de la législative. Deux arguments sont mis en avant. L'un est budgétaire : un classique. L'autre est d'opportunité : il ne faut pas se lancer dans des processus qui iraient "à l'encontre de leur projet initial". Frédéric Mitterrand veut donc faire "du sur-mesure" et "s'y prendre au cas par cas." Ça, c'est du talent. Les langues d'outre-mer auront droit à un traitement spécifique : des États généraux les concernant seront organisés à Cayenne en décembre prochain. Les autres bénéficieront d'un "document" qui expliquera et permettra de "clarifier tout ce qu'il est [déjà] possible de faire".
Sur ce dossier, le gouvernement ne prend-il pas le risque d'être déphasé par rapport aux attentes ? Il sera intéressant d'observer les réactions que suscitera ou non en Bretagne l'annonce de F. Mitterrand. Que vont en dire les représentants locaux de la majorité, alors que Marc Le Fur est le premier signataire d'une des propositions de loi que le ministre vient d'écarter ? Qu'en diront ceux de l'opposition, qui sont en même temps à la tête de la région ? Ce pourrait être un petit test intéressant du positionnement des uns et des autres à neuf mois de l'élection présidentielle de 2012.
Toujours est-il que Kevre Breizh, qui regroupe les associations culturelles bretonnes, avait prévu de remettre un courrier au Ministre de la Culture aujourd'hui à Lorient. Avant même d'y aller, le collectif sait donc déjà qu'il va se heurter à une fin de non-recevoir.

Un moteur social
Le Télégramme, sous la plume de Didier Déniel, consacre comme par hasard une page entière ce samedi à la question de l'identité bretonne, perçue comme "un moteur social." Interviewé à se sujet, Lionel Buannic estime que "la bataille de l'opinion est gagnée" et que la langue bretonne représente "un élément fort constituant." Une infographie présente très clairement les données essentielles du dernier sondage réalisé par TMO Régions sur la pratique du breton. Le journal en profite pour faire un autre petit sondage auprès des internautes en leur posant une question simple : "Langue bretonne : souhaitez-vous l'apprendre ?"

Commentaires
Le blog "langue-bretonne.org"
Le blog "langue-bretonne.org"

Votre blog est impressionnant autant sur le fond que sur la forme. Chapeau bas !
Un correspondant occitan, février 2020.

Trugarez deoc'h evit ho plog dedennus-kaer. [Merci pour votre blog fort intéressant].
Studier e Roazhon ha kelenner brezhoneg ivez. Miz gouere 2020. [Étudiant à Rennes et enseignant de breton. Juillet 2020].

Newsletter
Visiteurs
Depuis la création 758 477
Derniers commentaires
Archives