Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog "langue-bretonne.org"
8 mai 2021

Le linguiste Bernard Cerquiglini sur France Inter : la loi Paul Molac sur les langues régionales est excellente

Bernard Cerquiglini-01

Il était l’invité de Claire Servajean dans le 18-20, vendredi 7 mai, à l’occasion de la sortie de l’édition 2022 du dictionnaire Larousse, dont il est le conseiller scientifique. Au cours de ces deux heures d’émission, il a évoqué les 170 nouveaux mots qui font leur entrée dans cette nouvelle édition, en particulier ceux qu’on a beaucoup utilisés du fait de la pandémie du Covid-19. Mais il a été aussi question de la féminisation du français, de l’orthographe inclusive, de la francophonie et… des langues régionales. 

Pour la première fois, une liste des langues de France

Claire Servajean

Il n’est pas étonnant que Claire Servajean ait abordé le sujet avec Bernard Cerquiglini sur France Inter, puisqu'ils correspondent à ses centres d'intérêt. Par ailleurs, la question des langues régionales est toujours d’actualité quelques semaines après l’adoption de la loi Molac par le Parlement et dans l’attente du verdict du Conseil constitutionnel, prévu pour le 22 mai.

Son invité a eu l’opportunité de s’intéresser en tant qu'expert aux langues autres que le français que l’on parle en France, puisqu’il a été par deux fois le directeur de la DGLFLF, la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, de 1989 à 1993, puis de 2001 à 2004. À la DGLFLF, il s’est notamment impliqué dès son lancement en faveur du projet d’Histoire sociale des langues de France, qui a abouti sous la direction du Professeur Georg Kremnitz à la publication de l’ouvrage du même nom en 2013.

Avant d’engager la signature de la fameuse Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, c’est lui que le gouvernement de Lionel Jospin avait sollicité en 1999 pour établir la liste des langues régionales de la France métropolitaine et de l’outre-mer. Ce qui est symptomatique de l’état de la question, alors, en France. Aucun gouvernement jusque là n’avait en effet jamais pensé qu’il pouvait y avoir un intérêt à établir un inventaire officiel de ces langues, alors que la France est le pays le plus multilingue d’Europe ! 

Il faut une loi pour utiliser le tilde ? C’est un comble !

Au cours de la première heure, dans l’émission "Une semaine en France", Claire Servajean entre d’emblée dans le vif du sujet. Faisant référence au recours déposé devant le Conseil constitutionnel contre la loi Molac par une soixantaine de députés de la majorité LREM, adoubés par le cabinet du ministre J. -M. Blanquer, elle demande à Bernard Cerquiglini si les jacobins se crispent ?

  • Les vieux jacobins ! répond le linguiste. La proposition de loi émane du Parlement, ce n’était pas la volonté du gouvernement, c’est une loi bipartisane, c’est une très bonne loi, fondée sur la notion de patrimoine immatériel. L’UNESCO depuis 30 ans rappelle que les langues sont un patrimoine immatériel. La France a un patrimoine immense, une vingtaine de langues régionales dans l’hexagone, une cinquantaine outre-mer. 
  • Quand la France a signé la Charte [européenne] des langues régionales, elle a dû produire une liste des langues reconnues. On m’a demandé de faire cette liste. Le pays qui avait reconnu le plus de langues avant nous était l’Allemagne, elle en avait 7. Moi j’ai produit une liste de 75 langues. On a un patrimoine merveilleux, la loi le rappelle, installe en trésor national les documents de ces langues. Elle permet aussi d’autoriser le tilde dans l’état - civil. Ce qui est un comble, il faut une loi pour utiliser un tilde, mais où allons-nous ? Le basque et le breton ont des prénoms, ce sont des prénoms de citoyens français, c’est tout, c’est une richesse, ce n’est pas un danger.

Un patrimoine extraordinaire, il faut le défendre !

Le téléphone sonne

La seconde partie de la tranche horaire, c’est "Le téléphone sonne." Claude, un auditeur qui  appelle d’Alsace, fustige le fait que le ministre Blanquer a piloté une saisine du Conseil constitutionnel contre la loi Molac. Il se demande donc si le ministre fait partie des vieux jacobins dont Bernard Cerquiglini avait parlé précédemment. Claire Servajean est surprise de la vivacité du propos, mais son invité acquiesce sans hésiter :

  • Je ne suis pas loin de le dire également. Merci, Claude d’avoir dénoncé l’hypocrisie de notre thème de défense de la diversité. Nous défendons la diversité dans le monde pour que le français ait une place par rapport à l’anglais. Mais chez nous, la diversité nous ne la défendons pas. Or, la France a le plus beau patrimoine linguistique d’Europe, une vingtaine de langues régionales parlées en France, dont l’alsacien bien sûr, cinquante en outre-mer. 
  • C’est un patrimoine extraordinaire, il faut le défendre ! Cette proposition de loi émane du Parlement et non pas du gouvernement. Elle est excellente, il faut la soutenir. Et je m’étonne que l’on ait piloté une saisine du Conseil constitutionnel contre ce projet qui est très bien, il défend la notion de patrimoine immatériel des langues et même parle des langues comme un trésor national à protéger. C’est remarquable et je regrette qu’il y ait eu un tel débat.

Tout cela est énoncé en termes posés.Il est vrai que Bernard Cerquiglini s'exprime en linguiste et d'un point de vue éthique. Reste à savoir si les membres du Conseil constitutionnel écoutent France Inter ou s’ils auront eu vent du plaidoyer en faveur des langues régionales d’un des plus éminents linguistes français.

Pour écouter ou réécouter Bernard Cerquiglini chez Claire Servajean sur France Inter, vendredi 7 mai :

Toutes les photos sur ce post : DR

Commentaires
Le blog "langue-bretonne.org"
Le blog "langue-bretonne.org"

Votre blog est impressionnant autant sur le fond que sur la forme. Chapeau bas !
Un correspondant occitan, février 2020.

Trugarez deoc'h evit ho plog dedennus-kaer. [Merci pour votre blog fort intéressant].
Studier e Roazhon ha kelenner brezhoneg ivez. Miz gouere 2020. [Étudiant à Rennes et enseignant de breton. Juillet 2020].

Newsletter
Visiteurs
Depuis la création 758 477
Derniers commentaires
Archives