Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog "langue-bretonne.org"
1 juin 2009

Le Parlement européen… en langue bretonne

nevez_amzer__1018Le précédent numéro de “Brud Nevez” (une revue de référence en langue bretonne) avait déjà fait jaser dans le monde bretonnant et bien au-delà. Il posait ingénument la question de savoir si les bretonnants engagés n’étaient finalement pas aussi… mysogines que les autres. Le simple fait de poser la question en a choqué plusieurs. Mais le témoignage des femmes qui ont accepté de faire part de leur vécu est éloquent. “Le Télégramme” l’a bien perçu : “on s’aperçoit sans surprise, écrivait-il, que la cause d’une langue minoritaire ne sensibilise pas plus la gente masculine au statut de la femme”.
Le numéro de “Brud Nevez” qui sort cette semaine va encore interpeller. Le thème est d’actualité, puisqu’il s’agit des élections au Parlement européen. Les Bretons, qui se sont montrés très pro-européens jusqu’à présent, vont-ils le confirmer alors que le contexte est plutôt à l’abstention ?
Toujours est-il que le seul parlementaire européen bretonnant, jusqu’à présent, était Ambroise Guellec, mais il ne se représente pas. Il y a bien quelques candidats bretonnants pour l’élection du 7 juin. J’ai repéré Andrew Lincoln (l’ancien président de Diwan) en dernière position sur la liste du PS. J’ai vu le nom de Mona Bras (UDB) sur la liste des Verts. Il y a, je pense, plusieurs bretonnants sur la liste présentée par le Parti Breton. Il y en a peut-être d’autres sur d’autres listes : qu’ils se fassent connaître ! Mais j’ai l’impression qu’il n’y en a aucun en position éligible. Ceci étant, ce n’est pas le seul critère à prendre en compte…
Dans “Brud Nevez”, Ambroise Guellec (UMP) exprime fortement ses convictions européennes, et fait le bilan de l’action qu’il a menée pendant cinq ans à Strasbourg comme à Bruxelles : à ses yeux, l’Europe n’est pas du domaine du rêve, c’est déjà du concret et ça pourrait l’être encore davantage. Christian Guyonvarc’h, Vice-Président de la Région Bretagne, en charge des relations européennes (UDB), considère pour sa part que l’Europe est un idéal à reconquérir et que cela ne se fera que si elle recueille l’adhésion de ses citoyens.
L’intérêt de ce numéro de “Brud Nevez” est par ailleurs qu’il propose un tour d’Europe aussi original qu’inattendu pour tenter de comprendre comment l’Europe est-elle perçue aujourd’hui dans des pays aussi divers que la Grèce, l’Espagne, la Lettonie, l’Irlande, la Pologne et l’Allemagne. Bien sûr, tous les correspondants de “Brud Nevez” dans ces différents pays n’ont pas écrit directement en breton ! Mais Antony Heulin, un bretonnant qui réside actuellement à Dresde, fait part de la différence de perception européenne entre ceux qui vivaient il y a encore peu de temps à l’est et ceux qui vivaient à l’ouest.
Tadhg O hIfearnain décrit quant à lui les particularités de la situation irlandaise : il analyse avec finesse le contexte qui a conduit les Irlandais, qui sont pourtant pro-européens, à voter majoritairement non au référendum concernant le nouveau Traité de Lisbonne.
Un dossier à lire de préférence avant l’élection du 7 juin mais qui restera pertinent après.
Contact “Brud Nevez” : brud.nevez@wanadoo.fr 

Commentaires
Le blog "langue-bretonne.org"
Le blog "langue-bretonne.org"

Votre blog est impressionnant autant sur le fond que sur la forme. Chapeau bas !
Un correspondant occitan, février 2020.

Trugarez deoc'h evit ho plog dedennus-kaer. [Merci pour votre blog fort intéressant].
Studier e Roazhon ha kelenner brezhoneg ivez. Miz gouere 2020. [Étudiant à Rennes et enseignant de breton. Juillet 2020].

Newsletter
Visiteurs
Depuis la création 758 399
Derniers commentaires
Archives