Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog "langue-bretonne.org"
16 janvier 2013

Yves Buannic est décédé

 

vitrail madeleine 02Un homme au parcours fraternel vient de nous quitter. Cet homme, c’est Yves Buannic. Un vrai Breton, et un vrai bretonnant. Il est né à Penmarc’h en 1928, dans une famille de huit enfants. Pupille de la Nation, il intègre l’école des Mousses à Saint-Mandrier à l’âge de 14 ans. Il se retrouve en Indochine en 1945 et c’est là que naît sa vocation religieuse. Il quitte la Marine au bout de quinze ans, travaille comme ouvrier du bâtiment, part découvrir la misère autour du monde, avant d’être ordonné prêtre à Paris à l’âge de 43 ans.

Est-ce en raison de "sa vocation retardée" ? Yves Buannic ne sera jamais un prêtre comme les autres et ne s'est surtout jamais enfermé dans une sacristie ni dans un presbytère. Son affectation à la paroisse Notre-Dame du Bon Voyage à Nice, après des Gitans et des Capverdiens, symbolise bien sa démarche. 

Les enfants du monde

En 1986, il fonde l'association "Enfants du Monde – Droits de l'homme". Il mobilise des personnalités de tous les milieux (Gilles Perrault, le Dr Cabrol, Yves Duteil, René Vautier…) au service de la paix et des enfants miséreux de la planète. Pour qu'ils ne soient plus des enfants de la rue, il intervient en Haïti, au Vietnam et au Cambodge, au Brésil, en Irak, à Cuba… Il sensibilise F. Mitterrand, puis J. Chirac, sur cet objectif. Il fréquente le Père Aristide avant qu'il ne devienne président de Haïti et Yasser Arafat.

Le père Buannic, pendant des années, s'est démultiplié. Il a même trouvé le moyen de faire venir des gamins de Bagdad jouer au foot en Bretagne. Il s'est investi en faveur de l'Amérique latine, de la Palestine, contre l'apartheid. Il tenait aussi à rendre visite aux Bretons d'Ile-de-France. Il a été, c'est sûr, un prêtre hors du commun.

Il avait le sourire aux lèvres pour vous accueillir et le visage sombre pour dénoncer les injustices dont il avait été le témoin. Grand fumeur devant l'Éternel, il s'exprimait d'une voix rauque. Il partageait son temps entre Nice et Paris et venait quand il le pouvait passer quelques jours à Penmarc'h, dans un ancien wagon qu'il avait modestement installé sur une toute petite parcelle, pas très loin de la chapelle de la Madeleine dont il se plaisait à répéter que les vitraux en avaient été refaits par Bazaine.

C'est là que j'ai pu l'interviewer plusieurs fois en breton. Une fois aussi à Paris, avec la complicité d'Anna Quéré, en mai 2000, pour le magazine Red an amzer, sur France 3. Il s'exprimait très bien en breton, avec la conviction qui le caractérisait. Yves Buannic a été un homme de Bretagne comme on n'en croisera plus.

Lire le portrait qu'en fait Marine Lucas sur le site : http://altermondes.org/

L'autobiographie d'Ybes Buannic, L'enfant du large" est parue en 2007 aux Presses de la Renaissance, avec une préface de Guy Bedos.

Commentaires
P
Merci pour votre article, Reposez en paix Père Buannic vous serez à jamais graver dans notre coeur. <br /> <br /> <br /> <br /> Un ancien du quartier des Halles à Paris
Répondre
E
j'ai eu l'immense chance de connaitre BUBU , 15 ans et un peu turbulent , et pendant quelques années au sein de la joc à St paul .nous nous sommes souvent vus et côtoyés .. il venait parfois manger chez nous avec ma mère et mon beau père kabyle qui l'adorait aussi , il m' a aidé a trouver un apprentissage . j'ai été dans son wagon avec celui de son frère a coté en vacances avec 2 autres copains et il m'a meme fait conduire sa 4L . j'avais repeint le petit studio qu'il avait pres de l'hotel de ville de paris et pour me remercier , il m'a offert une guitare . ce mec etait un Pur , je sais à l’époque qu'il visitait des prisonniers et nous avons meme ensemble participer a une interview de jack lang .Ensuite de mon coté j'ai suivi mon chemin Même si de loin je suivais parfois ce qu'il faisait sans jamais pourtant le recontacter ,,,,,,, . Bref tant de souvenirs m'arrivent en vrac que je n'arrive pas a les mettre en ordre .......... mais j'irai lui rendre visite là bas a Penmarc'h
Répondre
L
Au revoir yves
Répondre
Le blog "langue-bretonne.org"
Le blog "langue-bretonne.org"

Votre blog est impressionnant autant sur le fond que sur la forme. Chapeau bas !
Un correspondant occitan, février 2020.

Trugarez deoc'h evit ho plog dedennus-kaer. [Merci pour votre blog fort intéressant].
Studier e Roazhon ha kelenner brezhoneg ivez. Miz gouere 2020. [Étudiant à Rennes et enseignant de breton. Juillet 2020].

Newsletter
Visiteurs
Depuis la création 758 399
Derniers commentaires
Archives