Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog "langue-bretonne.org"
18 janvier 2012

Armand Robin aurait eu 100 ans

Robin ALe poète est né à Plouguernével le 19 janvier 1912, "un jour de neige, paraît-il". En fait, Armand ne serait que son deuxième prénom, le premier étant Vincent. Sa maison natale est toujours debout, mais en cours de restauration. L’étage, accessible par un bel escalier extérieur en pierre, sert encore de grenier ouvert à tous les vents : "beau symbole !", écrit Jean Bescond dans le message qu'il diffuse sur sa liste de diffusion auprès de tous ceux qui s'intéressent à la vie et à l'œuvre de cet "anarchiste parfaitement inoffensif" (selon ses propres termes) que fut Armand Robin.
Le service des commémorations nationales du ministère de la Culture avait signalé l'an dernier le cinquantenaire de sa mort. Mais il a choisi de faire l’impasse sur le centenaire de sa naissance, estimant sans doute en avoir déjà assez fait comme ça. J'ai suggéré dans un rapport récent que la DRAC de Bretagne par exemple établisse de la même manière un calendrier des anniversaires marquants dans notre région, sur le plan littéraire, artistique ou historique. Mais pour l'instant, ça ne me semble pas être le cas.

Quelques manifestations et publications
Des manifestations, pas beaucoup, sont annoncées :

  • à Nantes, le 21 février à la Rotonde : Armand Robin, poète sans passeport, avec Éliane Hervé et Éric Simon
  • à Quimperlé, le 28 février, une conférence de Jean Bescond lui-même, dans le cadre de l’Université du temps libre
  • à Saint-Brieuc, le 3 avril, au carré Rosengart avec le théâtre de la Folle Pensée, une soirée avec la participation de Jean Kergrist notamment
  • à la Maison du Patrimoine de Locarn, le 20 mai, une balade à thème sur Armand Robin en centre-Bretagne. Cette balade pourrait aussi être proposée durant l'été.

Et c'est à peu près tout pour l'instant, sous réserve d'infos à venir. On n'aurait pas pu en faire un peu plus ? "On ?" Pronom indéfini qui, certes, ne désigne personne… Il y en a quand même qui se bougent. Jean-Luc Legros a fait paraître un article dans la revue annuelle Avel IX (n° 25, 2011). Il y a eu aussi une émission sur France Culture.
Robin A 194Pour fêter la naissance d’un écrivain, rien de tel que de publier son œuvre. Jean Bescond a bien raison. Il avait déjà fait paraître il y a deux ans "Le combat libertaire" d'Armand Robin, chez Jean-Paul Rocher (voir message du 5 novembre 2011). Il vient de mettre en ligne tous les articles qu'avait donnés l'écrivain à la revue "Esprit" d’Emmanuel Mounier, et d'autres pépites, y compris des enregistrements qui donnent à entendre sa voix : à découvrir sur le site très complet qu'il lui consacre (biographie, bibliographie, iconographie…). Sur le même site, on peut prendre connaissance d'autres textes parus dans "La Gazette littéraire de Lausanne", dernier journal à avoir reçu les notes critiques régulières de l’écrivain jusqu’à sa mort.
(Informations reprises pour l'essentiel depuis la liste de diffusion de Jean Bescond.)
Pour info : il y a trente ans, Fañch Morvannou avait consacré tout un dossier à Armand Robin dans la revue en langue bretonne "Planedenn". Ce texte avait ensuite fait l'objet d'une édition sous forme de livre, dont il reste 3 ou 4 exemplaires. Me contacter si vous êtes intéressé.

Commentaires
F
...sauve l'honneur, en effet avec ce documentaire rediffusé dans la "fabrique de l'histoire". Discrétion des médias régionaux, en revanche. Le pauvre Robin ne vaut plus qu'une brève aujourd'hui dans "Ouèstefrance"...
Répondre
C
L'émission sur Armand Robin peut être écoutée sur France culture : <br /> <br /> http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-poesie-et-histoire-34-armand-robin-bouge-encore-rediffusion-de-l-
Répondre
F
à signaler qu'un très beau "mural" a été réalisé à l'effigie de Armand Robin près de la porte de l'arrière-garde à Bellevue, près de la Penfeld, à Brest.
Répondre
Le blog "langue-bretonne.org"
Le blog "langue-bretonne.org"

Votre blog est impressionnant autant sur le fond que sur la forme. Chapeau bas !
Un correspondant occitan, février 2020.

Trugarez deoc'h evit ho plog dedennus-kaer. [Merci pour votre blog fort intéressant].
Studier e Roazhon ha kelenner brezhoneg ivez. Miz gouere 2020. [Étudiant à Rennes et enseignant de breton. Juillet 2020].

Newsletter
Visiteurs
Depuis la création 758 271
Derniers commentaires
Archives