08 janvier 2018

Un calendrier numérique 2018 tout en breton

Bloavez mad hag evuruz, yehed ha prespolite Bonne et heureuse année, santé et prospérité. C’est très exactement ce que je souhaite à tous les lecteurs de ce blog. Que vos projets, aussi bien personnels que professionnels, aboutissent au cours de la nouvelle année. Je n’ai pas trouvé mieux que d’accompagner ces vœux d’un calendrier breton. Je ne parle pas de ces calendriers plus ou moins bilingues, assez courants désormais, mais d'un calendrier entièrement présenté en breton. On n’en trouve pas beaucoup, c'est le moins... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 janvier 2018

Quimper s’affiche en breton

Grâce à l’illumination de la cathédrale Saint-Corentin tous les soirs depuis la mi-décembre, la capitale de la Cornouaille est très présente dans l’actualité et dans les médias en ce moment. On n'avait jamais vu la cathédrale ainsi colorée. Il n’est pas étonnant que le public ait répondu présent en masse. Ce faisant, Quimper est tendance et s'inscrit dans la démarche de nombreuses autres villes en Bretagne et ailleurs et de celle des grands calvaires bretons depuis quelques années déjà en été. C'est bien perçu et c'est tout bon... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 décembre 2017

Deux almanachs bretons de la Révolution

       L'Almanach du Père Gérard de J.M. Collot d'Herbois (1791). Le texte français et ses deux traductions en breton / réédités et annotés par Gwennole Le Menn. Préface et commentaires de Michel Biard. Avec index général. – Saint-Brieuc : Skol, 2003. - 517 p., ill. – (Bibliothèque bretonne). Ce livre constitue une belle surprise : il s'agit en effet de la réédition de deux ouvrages en langue bretonne parus à l'époque de la Révolution française, que l'on pouvait considérer comme "perdus" et dont depuis... [Lire la suite]
18 décembre 2017

Daou almanag brezoneg euz amzer an Dispah

       Ce message représente la version en langue bretonne du post suivant. L'Almanach du Père Gérard de J.M. Collot d'Herbois (1791). Le texte français et ses deux traductions en breton / réédités et annotés par Gwennole Le Menn. Préface et commentaires de Michel Biard. Avec index général. – Saint-Brieuc : Skol, 2003. - 517 p., ill. – (Bibliothèque bretonne). Setu eul leor ne oam tamm en gortoz anezañ : ema Gwenole ar Menn o paouez adembann daou skrid brezoneg deuz amzer an Dispah, hag a oa... [Lire la suite]
16 décembre 2017

La Révolution : Le breton devient langue de la politique

Ce texte fait suite à celui déjà mis en ligne sur ce blog sur la Révolution française et les idiomes. Il est extrait de ma thèse sur La pratique du breton de l’Ancien Régime à nos jours [1]. Il est également destiné aux candidats qui préparent l’agrégation « langues de France », mais devrait intéresser aussi tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de la Bretagne et aux usages de langues dans notre région. * * * Pour la plupart des défenseurs de la langue bretonne, la Révolution française est coupable, et sa... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 18:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2017

Hommage à l’écrivain Jean-François Coatmeur

Il est décédé lundi dernier, à l’âge de 92 ans. Jean, comme l’appelaient ses proches. Jean-François pour tous ses lecteurs. Car Jean-François Coatmeur aura été un écrivain majeur. Un auteur de polars, certes, mais Jacques Baudon le décrit comme « l’une des figures de proue de l’actuelle littérature policière française ». Auteur d’une trentaine de romans, il avait obtenu en 1976 le Grand prix de littérature policière pour « Les sirènes de minuit ». J.-F. Coatmeur, que j’ai eu l’occasion d’interviewer plusieurs... [Lire la suite]

11 décembre 2017

La Révolution française et les idiomes

Le texte qui suit intéressera sans doute bien des lecteurs de ce blog, tellement la question du rapport de la Révolution de 1789 aux langues de France est complexe et pas si bien connue, finalement. Mais il retiendra aussi l'attention des candidats qui préparent le concours de la nouvelle agrégation "Langues de France" (quelle que soit l'option qu'ils ont choisie, breton, corse, occitan-langue d'Oc,…), puisque cette question figure au programme du concours auquel ils se sont inscrits. Il est extrait de la thèse... [Lire la suite]
20 novembre 2017

Télévision régionale : le breton, une langue menacée ?

   C’était "L’heure du débat" hier matin, dimanche 19 novembre, sur France 3 Bretagne et pour une fois il était question de la langue bretonne, ce n’est pas si courant à la télévision régionale. La chaîne diffuse certes deux heures hebdomadaires de programmes en breton, elle suit l'actualité du breton dans ses journaux et distille quelques pastilles dans sa matinale, mais il y a aussi matière à traiter plus largement du breton dans des programmes en français comme de tout autre sujet de société, la preuve. La question posée... [Lire la suite]
27 octobre 2017

Nathalie Lemel : le roman graphique d'une oubliée de l'histoire

On ne dira pas que Nathalie Lemel est une inconnue tout à fait : des rues ou des places portent son nom à Brest (où est née Nathalie Duval en 1826) et Quimper (où elle a vécu), à Rennes et Nantes, à Nanterre, Évry, et même à Paris (dans le 3e arrondissement, depuis peu). Mais 146 ans après les événements de la Commune de Paris, sa notoriété est loin d'égaler celle de sa copine et camarade de luttes, Louise Michel, dont 190 écoles (d'après Wikipedia) portent le nom dans toute la France. Une fresque monumentale à son effigie a... [Lire la suite]
27 octobre 2017

Jean-Guy Talamoni: "La question linguistique est centrale". Oui, mais… cherchez l'erreur !

Le Télégramme publie aujourd'hui en page France une interview de Jean-Guy Talamoni à l'occasion de sa venue à Carhaix pour y présider le Festival du livre qui ouvrira ses portes demain. Répondant aux questions de Stéphane Bugat, il reconnaît que cette invitation est due "à mes fonctions politiques, mais aussi au fait que je suis un auteur". Dans cette interview le président de l'Assemblée territoriale de Corse affirme avec force qu'en Corse comme en Bretagne "la question linguistique est centrale". Oui, mais il attribue à l'abbé... [Lire la suite]