Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog "langue-bretonne.org"
2 novembre 2018

Le sondage sur les langues de Bretagne intéresse toujours

Ped den a gomz brezoneg

La presse et les médias continuent d’en parler.

Le quotidien Le Télégramme a ainsi publié hier dans sa page hebdomadaire en langue bretonne l’interview que m’avait demandée Anna Quéré sur les principaux résultats de l’enquête, mais pas que… J’ai insisté notamment sur le fait que les tranches d’âge de 60 ans et plus représentent désormais près de 80 % du total des bretonnants en Basse-Bretagne. Comme l’enquête ne prend pas en compte les scolaires bilingues de moins de 15 ans, les locuteurs de 15 à 59 ans ne sont plus bien nombreux : il y en a moins de 40 000 en tout et pour tout, alors que les plus de 60 ans représentent une population de 140 000 personnes (voir message ci-dessus). C’est une évolution lourde de conséquences pour l’avenir. L’interview évoque aussi la pratique du gallo.

Anna Quéré m’a également demandé pour quelles raisons a été réalisé ce nouveau sondage et à quoi servent donc les sondages sur les usages de langues. Pour une raison bien simple. Leur intérêt principal est qu’ils permettent d’évaluer périodiquement, non seulement le nombre de locuteurs de telle ou telle langue, mais aussi les pratiques concrètes, ainsi que de comprendre ce que représente les langues concernées pour ceux qui les parlent comme pour ceux qui ne les parlent pas. On peut ainsi mieux appréhender les usages comme les attentes des uns et des autres en la matière. Les collectivités comme les administrations concernées et comme tout un chacun peuvent ainsi disposer d’une photographie de cette réalité sociale que représentent les langues parlées sur un territoire donné. Et il est essentiel que ces données soient mise à jour périodiquement.

Pour l’instant, il vous faut vous reporter à la version papier du Télégramme datée du 1ernovembre pour prendre connaissance de l’interview. Elle devrait être mise en ligne d’ici quelques jours sur le site du journal.

 

Stabil or not

Une autre restitution du sondage est accessible sur un nouveau site en langue bretonne, au nom de Dispak, que l’on pourrait traduire par "rendre visible ce qui devrait aller de soi". Le billet est signé de Fulup Jakez, connu comme étant le directeur de l'Office public de la langue bretonne et qui a siégé à ce titre dans le Comité technique chargé du suivi de l'enquête. Il pose en titre la question de la variation nombre de locuteurs entre la précédente enquête de 1997 et celle de 2018 : "stabil or not stabil ?" Autrement dit : "stabilité or not stabilité ?" Bonne question.

Sifrou 4 munud brezhoweb

C'est aussi, en d'autres termes, l'interrogation de Dewi Siberil sur Brezhoweb : il est tout de même étonnant, se demande-t-il, que le nombre de bretonnants n'ait pas régressé en dix ans. Son billet de 4 minutes (et un peu plus) détaille les principaux acquis de l'enquête réalisée par TMO Régions à la demande du Conseil régional de Bretagne, en plusieurs plateaux multisites et à l'aide d'une infographie soignée. Je précise que la chronique est sous-titrée en français. 

Je reviendrai prochainement sur ces différents questionnements.

Commentaires
I
Hardisoc'h e veze kustumet Fañch Broudig da lavared e zoñj war un ton "dichipod", ha n'eo ket neuz e ree beteg n'eus ket pell zo... <br /> <br /> <br /> <br /> Pa reer anw euz chipod ha dichipod, awalac'h eo teuler eur zell war al lellikiou a skriv evid Dispak.bzh evid gouzoud peseurt dichipotidigezh a vezo da lenn enni. Ema pol-is ar bzhg o selled a dostig kaer. Baleom' moan 'ta ! Ar mestr eo ar vestrez.
Répondre
Le blog "langue-bretonne.org"
Le blog "langue-bretonne.org"

Votre blog est impressionnant autant sur le fond que sur la forme. Chapeau bas !
Un correspondant occitan, février 2020.

Trugarez deoc'h evit ho plog dedennus-kaer. [Merci pour votre blog fort intéressant].
Studier e Roazhon ha kelenner brezhoneg ivez. Miz gouere 2020. [Étudiant à Rennes et enseignant de breton. Juillet 2020].

Newsletter
Visiteurs
Depuis la création 758 271
Derniers commentaires
Archives