Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog "langue-bretonne.org"
20 novembre 2012

Une thèse sur le breton de Plozévet

 

Goyat Gilles 2009aGilles Goyat vient de soutenir avec succès une thèse consacrée à la “Description morphosyntaxique du parler breton de Plozévet”. La soutenance a eu lieu à l’Université de Rennes 2, lundi 19 janvier. Francis Favereau était le directeur de thèse et Jean Le Dû le président du jury, les autres membres du jury étant Pierre-Yves Lambert et Charles Videgain.
Chacun sait que Plozévet a fait l’objet d’une grande enquête pluridisciplinaire dans les années 1960. Une centaine de chercheurs en biologie, sciences naturelles et sciences humaines y avait alors séjourné : on connaît les travaux qu’Edgar Morin et André Burguière notamment ont publiés sur la commune bigoudène.
L’un des jeunes chercheurs de l’équipe, Donatien Laurent, y avait alors enregistré une femme de 70 ans, Catherine Madec, qui ne savait pas le français et qui se souvenait bien des chants bretons qu’elle avait appris de ses parents ou de ses voisins avant la guerre de 1914. Gilles Goyat a d’ailleurs consacré son mémoire de maîtrise (publié aux éditions Emgleo Breiz) à l’étude de ces chansons.
La pratique du breton à Plozévet n’avait cependant pas fait l’objet d’une étude spécifique à l’époque. La thèse de linguistique de Gilles Goyat, pour laquelle il a obtenu la mention “très honorable”, vient donc combler une lacune. Il y aborde cependant divers aspects sociolinguistiques liés à la pratique du breton dans la commune. Il s’est par ailleurs intéressé – ce qui n’est pas si courant – aux quelque 10000 microtoponymes dont la mention figure dans le cadastre de 1828, ce qui lui a permis de comparer le parler actuel de Plozévet à celui du début du XIXe siècle.

Le résumé de la thèse
Gilles Goyat a bien voulu me transmettre le résumé de sa thèse :

  • La commune de Plozévet est située à l’extrémité sud-ouest de la Bretagne, au bord de la baie d’Audierne.
  • Son parler breton conserve des formes archaïques suggérant une ancienne continuité méridionale allant des bords de la baie d'Audierne au Vannetais, continuité perceptible dans des aspects de la phonologie, de la morphologie et du lexique. Il garde également des traits communs aux trois presqu’îles occidentales (Léon, Crozon, Cap Sizun et Cap Caval), caractéristiques aussi de la périphérie du domaine bretonnant.
  • Mais des innovations, venues d’abord du centre du domaine bretonnant (Carhaix), puis du Léon, toutes diffusées par Quimper, ont brisé ces anciennes continuités.
  • Ce parler présente aussi des spécificités : ainsi la réalisation [-ŋ] des groupes historiques « -r n » et « -ln », l’ouverture du second élément de la diphtongue /ew/ en /ea/, réalisée [eaɔ] en finale absolue, la prédilection pour les syllabes composées de voyelle brève suivie de consonne forte, y compris dans les monosyllabes, et aussi la neutralisation de l’opposition entre les morphèmes des deuxièmes personnes du singulier et du pluriel.
  • L’étude du lexique breton du cadastre napoléonien (1828) révèle que le parler a peu évolué au cours des XIXe et XXe siècles.
  • Au XIXe siècle, les maires de Plozévet ont réclamé des maîtres et des maîtresses d’école pour enseigner le français aux enfants, qui ne savaient que le breton. Celui-ci est resté la langue dominante jusque dans les années 1960, mais a ensuite très vite décliné.
  • Les mots-clés sont : Plozévet, pays bigouden, langue bretonne, linguistique, morphosyntaxe, cadastre, microtoponymie.

Autres soutenances annoncées
Deux autres soutenances vont intervenir très prochainement à l’Université de Bretagne Occidentale à Brest, dans lesquelles il sera également question de langue bretonne, mais sous des angles différents.

  • Samedi 24 novembre, 14 h 30 : Annick Le Douget, "Famille, communauté villageoise et violence. La société rurale finistérienne face à la justice (1815-1914)".
  • Samedi 1er décembre, 14 h 30 : Bernard Lasbleiz, "War don… Les timbres des chansons et cantiques en langue bretonne (XVIIe-XXe siècle)".

Ces deux thèses ont été menées sous la direction de Daniel Giraudon.

Commentaires
Le blog "langue-bretonne.org"
Le blog "langue-bretonne.org"

Votre blog est impressionnant autant sur le fond que sur la forme. Chapeau bas !
Un correspondant occitan, février 2020.

Trugarez deoc'h evit ho plog dedennus-kaer. [Merci pour votre blog fort intéressant].
Studier e Roazhon ha kelenner brezhoneg ivez. Miz gouere 2020. [Étudiant à Rennes et enseignant de breton. Juillet 2020].

Newsletter
Visiteurs
Depuis la création 756 720
Derniers commentaires
Archives