C'est le sujet un peu inattendu dont il va être question à Auray dans le cadre d'une conférence-débat avec Paul Jorion. Ce dernier est un sociologue, anthropologue et économiste, qui chronique au Monde-Economie. Il a publié un livre sur les pêcheurs d'Houat en 1983, avant de partir aux États-Unis où il a travaillé dans le milieu bancaire. En 2007, dans son livre "La crise du capitalisme américain", il prévoyait l'explosion de la bulle des subprimes. C'est un spécialiste de l'évolution du système financier mondial. Paul Jorion connaît bien la Bretagne puisqu'il vit actuellement à Vannes.

  • Quel est le lien entre langues régionales et la crise ?
  • Entre cultures, langues et économie ?
  • La culture est-elle un ferment pour l'économie ?
  • Les langues et cultures régionales sont-elles des éléments de cohésion sociale permettant de mieux affronter la crise économique et financière actuelle ?
  • Face aux crises qui se succèdent, l'avenir est-il dans le local ? Le régional ? La culture ?

En voilà bien des questions Et ce sont des questions qu'on n'aborde pas si souvent. En Bretagne, on fait volontiers le lien entre culture et économie. Mais on évoque beaucoup moins le rapport entre les usages de langues et le développement économique. Dans ma thèse, j'ai considéré pour ma part que pour ce qui est de l'évolution de la pratique sociale du breton au XXe siècle, l'économique a eu à bien des égards plus d'importance que le politique.
C'est dans un peu moins d'un mois, le 15 novembre à 20 h 30, qu'aura lieu la conférence-débat de Paul Jorion à Auray, salle du Petit Théâtre. Cette conférence est organisée par Kerlenn Sten Kidna et la ville d'Auray dans le cadre des actions de sensibilisation au développement durable de son Agenda 21, avec le soutien de Ti Douar Alré.
Je crains d'être un peu loin d'Auray pour y aller. Mais le sujet que prévoit d’aborder Paul Jorion est stimulant. Ce qui serait bien, c'est qu’il mette en ligne sur son blog le texte de son intervention, ou tout au moins un condensé. Il publie déjà deux à trois textes par jour sur son blog et en vit grâce aux dons des internautes. Son blog dépasse les 500 000 visites par mois en ce moment. C’est une belle performance.
Pour en savoir plus : http://www.pauljorion.com/blog/