arbres_14On me pose souvent la question : comment apprendre le breton ? Voici des extraits d'un courriel que j'ai reçu à ce sujet il y a quelques jours.

Message
Je me permets de vous contacter via votre blog sur la langue bretonne, que je lis chaque semaine. J'aurais pu très bien m'inscire à un forum pour demander les informations que je recherche. Mais je pense, qu'il est plus pertinent d'avoir l'éclairage d'un pratiquant, qui de plus est, linguiste et engagé dans l'enseignement et le soutien de la langue bretonne. Voilà pourquoi je me remets directement à vous.
En effet, je souhaite avoir votre point de vue sur l'apprentissage de la langue bretonne. Plus précisément, je voudrais savoir quelle méthode de breton, est-il plus opportun d'aborder pour me ''re''-lancer dans l'apprentissage de la langue. Quelle est celle qui peut me permettre d'être le plus proche du breton parlé par les brittophones. Quelle est celle qui me permettra de m'exprimer à l'écrit pour traduire mes récits de voyages en langue bretonne.
J'avais commencé en 1998 avec la nouvelle méthode de breton éditée par Ouest-france (20 leçons) rédigé par Kervella. Puis le baccalauréat est passé par là... Ensuite, j'ai commencé avec la méthode Assimil (édition de Fanch Morvannou, en 2 volumes). J'ai alors compris la variété et la richesse de la langue. J'ai repris depuis peu avec la dernière édition Assimil en 1 seul volume (je me rappelle plus l'auteur).
Après lecture sur de nombreux forum et sites de breton, la même question revient sans arrêt...sans de réelle réponse. Ainsi, je me remets à vous... Quelle méthode me conseillez-vous pour apprendre la langue dans un premier stade. J'imagine ensuite, qu'il me faudra me familiariser avec les variantes dialectales...


Réponse
Je n'ai pas de solution-miracle à vous proposer. L'apprentissage d'une autre langue est toujours une affaire de motivation et de patience. Je sais bien que, dans le cas du breton, ce n'est pas toujours facile. Un débutant n'est pas forcément en contact, quotidiennement, avec d'autres bretonnants : est-ce que votre boulangère, par exemple, parle le breton ?  Par ailleurs, il peut y avoir une assez grande différence entre le breton préconisé dans les manuels et celui que vous pouvez entendre autour de vous : cela demande, disons, des ajustements.
Si je comprends bien, vous aimeriez savoir quelle est la meilleure méthode de breton. Mais il n'y en a pas qui soit très bonne ou qui soit nulle. Je suis tenté de vous dire que le plus important est de s'appliquer comme de s'impliquer. Choisissez la méthode que vous voulez, et ensuite persévérez.
Si vous pouvez suivre un cours, c'est mieux : le soutien d'un enseignant ne peut être que bénéfique. Si vous ne le pouvez pas, optez pour un cours par correspondance, ou pour un manuel accompagné de bande-son ou de CD. Il y a quelques années, l'organisme Stumdi a édité deux CD-rom d'apprentissage du breton, plutôt bien conçus et toujours disponibles. Bien utiles pour ceux qui apprennent seuls.
Suivre un stage, ne serait-ce que d'une semaine (mais on peut opter pour des formations longue durée, jusqu'à six mois) ne peut être que profitable.
Quant à vous familiariser avec "les" variantes dialectales, soyez patient. Si vous vivez en Basse-Bretagne, optez dans un premier temps et dans la mesure du possible pour celle de votre lieu de résidence. Et vivez au contact des locuteurs.
Chañs vad ! (ça veut dire "bonne chance" en breton).
Pour la méthode de Stumdi sur CD-rom : http://www.stumdi.com/index.php?rub=stumdi_multimedia
Autres méthodes, grammaires et dictionnaires chez divers éditeurs, notamment Emgleo Breiz : www.emgleobreiz.com