nevezamzer0932Gwengamp : c'est Guingamp en breton. Et "war-raog", c'est "en avant !"
Maintenant qu'ils viennent de remporter la Coupe de France de football en battant Rennes 2 à 1, tout le monde le saura. Peut-être. Pourquoi ?
1. Déjà, c'était la première fois que la finale de la Coupe de France se jouait entre deux équipes bretonnes.
2. Une équipe de Ligue 2 qui défait une de Ligue 1, ça n'était arrivé qu'une fois : il y a 50 ans.
3. A-t-on jamais vu l'équipe d'une ville de 8 000 habitants remporter la coupe de France ?
4. On a sûrement jamais vu autant de drapeaux gwenn-ha-du lors d'un match de foot au Stade de France.
Rennes, c'est la capitale. Gwengamp, c'est (assez) loin de la capitale. Et c'est la Basse-Bretagne. La bretagne bretonnante.
Avant le match, on disait : de toute façon, c'est la Bretagne qui va gagner. OK. Mais Rennes est KO. Rennes, c'est Roazon en breton. Alors que Guingamp est en liesse, tout Rennes ce soir est triste.
A la mi-temps : 0-0. Puis 1-0 pour Rennes. Puis 1-1. Puis 1-2, et Gwengamp a gagné. Grâce à Eduardo. On n'a pas fini d'en parler. Ni de l'un, ni de l'autre.

Pour voir tous les messages précédents : il suffit de parcourir la page !