06 juin 2016

Le Léonard Mikael Madeg primé par… des Vannetais

Parmi les écrivains bretons d'aujourd'hui, il n'y a pas plus Léonard que Mikael Madeg. Le Léon est son territoire, son terrain de recherche et son inspiration : en témoigne un ouvrage de plus de 600 pages au titre symptomatique, "Bro Leon ennon" [Le Léon en moi], paru en 1999. M.M. – puisqu'on ne peut que le désigner par ses initiales, il n'y en a pas d'autre -  est sans aucun doute l'auteur de langue bretonne le plus prolifique du moment, mais il écrit aussi en français. Il a bien plus d'une centaine de titres à son actif, et... [Lire la suite]

15 juillet 2010

Le Japon en breton

La période de l'été est propice aux découvertes. C'est sans doute la raison pour laquelle la revue en langue bretonne Brud Nevez, sous une couverture séduisante, nous propose dans son dernier numéro de partir en voyage en direction du Japon.La journaliste Missa Ichijyo a vécu près de sept ans en Bretagne : elle, ce qui l'a séduite ici, c'est la Bretagne celtique et mystérieuse. Mais les Bretons visitent aussi le Japon, choisissent même d'y vivre ou vont y travailler quelque temps. Cela a été le cas tout récemment de la harpiste Cécile... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 16:57 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 mai 2010

La prononciation du breton : question taboue

Le nouveau livre de Mikael Madeg aborde un sujet sensible : celui de la prononciation du breton par les nouveaux locuteurs. Il y en a, parmi ceux qui ont appris le breton comme langue seconde, qui s'en sortent très bien. Mais on entend souvent dire que les néo-bretonnants ne peuvent pas échanger facilement avec les locuteurs traditionnels, ceux dont le breton est la langue première. Pourquoi ?Le diagnostic de Mikael Madeg est celui-ci : le point faible de celui qu’on enseigne actuellement et qu’on pratique dans les médias est, dit-il,... [Lire la suite]