17 juin 2021

Quand une doctorante de Montpellier s’appuie sur le breton pour plaider en faveur de langues africaines en danger

Vous ne connaissez pas le principe de "Ma thèse en 180 secondes" ? L'idée de ce concours nous vient d’Australie via le Québec et s’étend aujourd’hui à tout le monde francophone. Il s’agit pour un doctorant de présenter le sujet de sa thèse de manière compréhensible en 3 minutes et pas une seconde de plus devant un public varié qui n’y connaît pas toujours grand-chose. Autre contrainte : les candidats n’ont le droit de présenter en tout et pour tout qu’une seule diapositive pendant leur exposé. Les deux lauréats de... [Lire la suite]