14 novembre 2019

Brest n’aurait pas été une ville bretonnante ?

  C’est ce qui ressort de l’interview de Kristina Jegou et Maïwenn Morvan dans Le Télégramme, à l’occasion de la seconde édition du festival "Deus 'ta" aux Capucins (édition de Brest du dimanche 10 novembre). La première a été institutrice à compter de l’ouverture la première école Diwan à Brest en 1978. La seconde est la secrétaire brestoise de l’association Div Yezh qui regroupe les parents d’élèves des classes bilingues de l’enseignement public. L’article du Télégramme se propose de "mesurer le chemin parcouru par... [Lire la suite]