01 mai 2022

Le député de Sizun aurait-il traduit en breton la première Constitution française en 1791 ?

Aujourd’hui, les promoteurs et défenseurs des langues régionales et de la langue bretonne en particulier aimeraient bien qu’elles soient reconnues dans la Constitution de la Ve République à un autre titre que celui du patrimoine. Il y a un peu plus de 230 ans, la donne se présentait en des termes complètement différents. La Révolution avait à peine deux ans et le souci majeur des révolutionnaires à la fin de l’été 1791 était de doter la France de la première Constitution écrite de son histoire. Ils ont pensé très... [Lire la suite]