17 janvier 2020

La polémique entre Émile Masson et Yves Le Febvre à propos de la langue bretonne, à la veille de la Première Guerre mondiale

  Il y a toujours eu débat autour de la langue bretonne, et ce fut déjà le cas au début du XXe siècle entre deux intellectuels et écrivains pourtant assez proches l’un de l’autre, puisque tous deux socialistes.  Si ce n’est que l’un considérait la question de la langue bretonne comme la plus importante de toutes en Bretagne et qu’il s’imposait en conséquence de faire "de l’enseignement breton-français la base de tout enseignement en Basse-Bretagne". Quand l’autre admettait certes que l’usage du... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2019

Une figure actuelle du CRBC à la une de "Ya !"

Jean-Yves Lagadec est quelqu’un de discret, je dirais même plus, très discret. Et voilà que l’hebdo en langue bretonne lui consacre son interview de la semaine, sur toute une page comme d’habitude. Quand on lui demande comment il en est venu à "travailler pour le breton", il répond qu’il a suivi les cours et les stages de Loeiz Roparz dès ses 16 ou 17 ans au lycée de Quimper. Quand il est devenu étudiant à Brest, il a fréquenté la JEB (Jeunesse étudiante bretonne), et c’est là que je l’ai connu. Nous nous sommes, je dois dire,... [Lire la suite]
14 novembre 2019

Brest n’aurait pas été une ville bretonnante ?

  C’est ce qui ressort de l’interview de Kristina Jegou et Maïwenn Morvan dans Le Télégramme, à l’occasion de la seconde édition du festival "Deus 'ta" aux Capucins (édition de Brest du dimanche 10 novembre). La première a été institutrice à compter de l’ouverture la première école Diwan à Brest en 1978. La seconde est la secrétaire brestoise de l’association Div Yezh qui regroupe les parents d’élèves des classes bilingues de l’enseignement public. L’article du Télégramme se propose de "mesurer le chemin parcouru par... [Lire la suite]
21 octobre 2019

Le bretonisme de Jean-Yves Guiomar : la réédition d’un ouvrage majeur sur les historiens bretons du XIXe siècle

  Le bretonisme (qui n’a rien à voir avec les bretonnismes) est le courant d’idées dans lequel se retrouvent les historiens qui décrivent l’histoire de la Bretagne comme hétérogène par rapport à celle du reste de la France. Ce courant émerge dans la première moitié du dix-neuvième siècle et c’est Arthur de la Borderie qui invente le terme sous la forme de l’adjectif bretoniste. Il y avait un réel intérêt à étudier cette mouvance, dont on peut encore retrouver certaines thèses ici ou là dans des ouvrages plus ou moins... [Lire la suite]
24 septembre 2019

À Vannes, les historiens de la SHAB sur le terrain

    Les organisateurs du congrès de la Société d’histoire et d’archéologie de Bretagne à Vannes ont joliment appelé ça une excursion pédestre. C’est effectivement l’occasion de quitter l’amphithéâtre où sont présentées les communications pour découvrir les monuments et les sites historiques de la ville in situ, en compagnie de spécialistes. Les membres de la SHAB ont d’abord pu visiter la cathédrale Saint-Pierre, de style néo-gothique pour une part et dont la construction s’est étalée sur plus de cinq siècles. A... [Lire la suite]
23 septembre 2019

Dernier congrès avant celui du centenaire : les historiens de la SHAB à Vannes

  C’est en 1920 qu’a été créée la Société d’histoire et d’archéologie de Bretagne pour fédérer les sociétés savantes des différents départements bretons, Loire-Atlantique comprise. Le congrès de Rennes en septembre 2020 s’annonce prometteur, puisqu’il se déroulera aux Champs libres et qu’il devrait procéder à un état des lieux d’un siècle de recherches historiques en Bretagne et sur la Bretagne : le programme est d’ores et déjà en préparation.   Le congrès 2019 s’est déroulé aux Palais des arts et de la culture de... [Lire la suite]

16 octobre 2018

Nouveau sondage "langue bretonne" : stabilité apparente des locuteurs déclarés, diminution des locuteurs effectifs

Une nouvelle enquête par sondage a été menée au début de l'été 2018 sur la pratique sociale du breton et du gallo et les représentations liées aux langues de Bretagne. Elle se situe dans le prolongement de nombreuses autres menées depuis une trentaine d'années, notamment : Les sondages que j'ai pu mettre en œuvre successivement en 1990 et 1997 (en Basse-Bretagne) et en 2007 (en Bretagne historique) sur la langue bretonne, avec le concours de l'institut TMO Régions D'autres sondages menés entre-temps par une collectivité... [Lire la suite]
11 octobre 2018

Ce week-end : la recherche bretonne et celtique au village des sciences

Belle initiative : le CRBC, autrement dit le Centre de recherche bretonne et celtique, va à la rencontre du public. Il va s'installer pour deux jours au Quartz, à Brest, à l'occasion de la Fête de la science 2018. Ce sera le week-end prochain, les samedi 13 et dimanche 14 octobre, dans le cadre du village des sciences, et plus précisément sur le stand de l'Institut brestois des Sciences de l'homme et de la société (IBSHS).  Le CRBC proposera notamment : un coin lecture pour les adultes et les enfants une... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 juin 2018

Après être revenu à Groix, le linguiste Elmar Ternes voulait aussi revoir Brest

Il est le dernier à avoir enseigné la phonétique à l'université de Hambourg, dans le nord-est de l'Allemagne : la discipline n'attire plus guère les étudiants ni là-bas ni par ici. Lui avait suivi un cursus de linguistique à Sarrebruck, dont il était originaire. Quand il lui a fallu choisir un sujet de thèse, il a souhaité travailler sur une langue peu connue plutôt que sur une "grande" langue. En se penchant sur une carte de l'Europe, il s'est rendu compte que la Bretagne n'était finalement pas si loin de chez lui et qu'il... [Lire la suite]
20 juin 2018

Événement à Groix : le linguiste Elmar Ternes de retour sur l'île, 50 ans après ses premières enquêtes

Elmar et Sabine Ternes, à Groix, le 14 juin 2018. Et séquence émotion. Une vague d'excitation a touché les Groisillones et les Groisillons dès qu'ils ont su que ce professeur émérite de l'université de Hambourg allait revenir passer quelques jours sur l'île où il n'avait pas remis les pieds depuis les années 1966-67. C'est à ce moment-là qu'il avait effectué trois séjours successifs de deux mois sur place pour les enquêtes de terrain qu'il lui fallait réaliser en vue de sa thèse. Trois ans plus tard et après sa soutenance, sa... [Lire la suite]