17 décembre 2015

Bilinguisme scolaire breton-français du jeune enfant : une brillante soutenance de thèse à Brest

Cela fera bientôt quarante ans qu'a été ouverte la première école Diwan, en 1977, à Lampaul-Ploudalmézeau. Depuis, l'enseignement bilingue breton français s'est implanté dans toute la Bretagne et s'est régulièrement développé, même si ce n'est pas toujours à la hauteur de l'attente de ses promoteurs. Il n'empêche qu'à la dernière rentrée scolaire il concerne plus de 16 000 élèves dans les académies de Rennes et de Nantes, dans les trois systèmes d'enseignement : public, privé catholique et associatif. Divers travaux... [Lire la suite]

11 décembre 2015

T'es Brestois si…

Si, par exemple, tu n'apprécies que modérément l'humour militaire… Si tu aimes bien partir en riboule… Si tu parles brestois… Si t'as vécu place Guérin… Le petit bouquin dont c'est le titre est une invitation aux Brestois et à ceux qui ne le sont pas à naviguer entre rive gauche et rive droite, à l'écoute d'un Brest ouvrier, blagueur et frondeur. Ce Brest-là résonne encore d'un quartier à l'autre, dans les rues et les bistrots, pour qui se donne la peine de tendre l'oreille. Brest, c'est plein de chansons et toute une philosophie... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 décembre 2015

Quand Kristian Troadeg se met au breton, pour les régionales…

Je ne vais pas vraiment commenter ici les résultats du 1er tour des élections régionales. Le contexte politique du moment est déjà assez pesant comme ça. Ce qui devait advenir est advenu. Ces dernières années, on a souvent présenté la Bretagne comme une terre réfractaire aux thèses de l'extrême droite et à celles du Front national singulièrement. Ce n'est plus vrai. Et il ne faudrait pas oublier que dans son histoire et jusqu'à une période assez récente, la Bretagne était un bastion du conservatisme et de la droite. Il n'est que de... [Lire la suite]
22 novembre 2015

Emgleo Breiz : le billet de Louis Grall

Louis Grall est un écrivain, un vrai. Comme la plupart, il a mené son travail d'écriture parallèlement à son activité professionnelle. Il est l'auteur de romans de bonne facture, tels que "Cargos noirs de nos âmes" ou "Le port de lassitude", ou encore "Le voleur d'étoiles". Cette année 2015, il a fait paraître, chez Emgleo Breiz, un recueil de poésies bilingues, en français et en breton, sous le titre explicite "Poèmes de la vie ordinaire / Barzonegou ar vuhez ordinal". C'est que Louis Grall – Loeiz pour nous - s'est mis à l'étude du... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 novembre 2015

Minute de silence : à la Faculté Victor Ségalen, à Brest

     Plusieurs centaines d'enseignants, chercheurs, personnels ATOS et étudiants se sont retrouvés aujourd'hui dès avant midi sur le parvis de la Faculté des lettres de Brest. Ils ont été rejoints par la trentaine de participants qui suivaient ce jour le séminaire trimestriel de La Bretagne linguistique. Tous ont écouté sous le crachin la brève déclaration qu'a lue Jean-Yves Le Disez, le doyen, en écho aux événements épouvantables qui se sont déroulés le week-end dernier à Paris, et en hommage aux victimes. Le visage... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2015

Emgleo Breiz : nouveaux messages

J'ai appris par la presse la liquidation d'Emgleo breiz, et j'ai eu de la peine. J'ai de la peine, car je n'ai qu'à me féliciter de notre collaboration. J'ai de la peine car c'est une des fleurs de la culture bretonne qui se fane. J'ai de la peine pour vos collaborateurs qui ont perdu leur emploi. Je suis de tout cœur à vos côtés en ces heures difficiles. M.Q. Oui j'ai appris pour Emgleo Breiz, c'est une bien triste nouvelle. M. C. J’ai appris la liquidation de votre maison d’édition dans Ouest France jeudi dernier. Après... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 18:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

08 novembre 2015

Emgleo Breiz : les réactions

J'ai reçu ce matin un long appel téléphonique d'une amie qui travaille dans le secteur de l'audiovisuel et qui tenait à me faire part de sa sympathie à l'occasion du dépôt de bilan des éditions Emgleo Breiz. Cette annonce, m'a-t-elle expliqué, a surpris tout le monde, et je le comprends parfaitement : ce n'est pas de gaieté de cœur que nous l'avons fait et nous avons étudié toutes les éventualités envisageables avant de le faire. À son avis, Emgleo Breiz est le seul éditeur de langue bretonne à avoir fait preuve d'innovation et... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 22:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2015

60 ans après sa création, Emgleo Breiz en dépôt de bilan

La toute première réunion en vue de la création de la "Fondation culturelle bretonne" a eu lieu à l'hôtel de ville de Quimper le 17 mai 1953. Y participent des représentants d'Ar Falz, de Kendalc'h, du Bleuñ-Brug, de la JEB (Jeunesse étudiante bretonne), les enseignants de la section de celtique de Rennes, des écrivains comme P.-J. Hélias et diverses personnalités. Cette création intervient dans le contexte du vote de la loi Deixonne en 1951, qui autorisait pour la première fois l'enseignement (très) facultatif des langues locales à... [Lire la suite]
01 novembre 2015

Gi ar C'horr : la dernière chronique

Les bretonnants ne le connaissent que sous cette appellation, les autres disent Guy Le Corre. Habitué de la tranche matinale de France Bleu Breizh Izel, il a présenté son dernier journal en langue bretonne vendredi matin, et c'est ce dimanche matin qu'a été diffusée sa dernière revue de la presse hebdomadaire régionale. Aujourd'hui, il nous a fait découvrir une interview du climatologue Jean Jouzel dans Le Marin, et dans Le Trégor un portrait de la nouvelle et jeune secrétaire du CE d'Alcatel-Lucent sur le site de Lannion. Dans Le... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 14:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 octobre 2015

Charte des langues : le processus de ratification bloqué pour de bon

Après un débat qui s'est prolongé plus de 4 heures, cet après-midi, le Sénat a voté par 180 voix contre 153 pour la question préalable au projet de loi constitutionnelle visant à permettre la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires. Cela veut dire concrètement que le Sénat se refuse à examiner ce projet de loi et qu'il ne sera pas possible, sauf coup de théâtre, de réunir une majorité des 3/5e des députés et sénateurs réunis en Congrès en vue de son adoption. Contrairement à ce qu'espérait il... [Lire la suite]