22 mai 2017

Le tilde sur le n de Fañch. Retour sur un psychodrame national

Il n'a que quelques jours, et il a été la star de la semaine, partout, dans la presse régionale, les médias et sur les réseaux sociaux. Le bébé est né le 11 mai à Quimper et ses parents, Jean-Christophe et Lydia Bernard, qui habitent Rosporden, avaient choisi de le prénommer Fañch, en spécifiant qu'il fallait très exactement écrire son prénom avec un tilde : "comme le journaliste-écrivain Fañch Broudic et l'écrivain Fañch Péru", ont-ils précisé à Ouest-France (le 14 mai) et au Télégramme (le 15 mai). Tant qu'à faire, ils auraient... [Lire la suite]

14 mai 2017

Les paysans de l'Altiplano : un beau carnet de voyage bilingue

C'est une belle réalisation graphique et un ouvrage séduisant que l'auteur, Herve Yaouank [Hervé Le Jeune], et l'éditeur, Keit vimp bev, ont publié il y a déjà un moment sous le titre "Pachamama". De format 210 x 230 relié par une spirale, il laisse ses pages s'ouvrir vers le haut, tel un calendrier, pour faire apparaître chaque peinture dans sa splendeur.  Le livre se présente concrètement comme un carnet de voyage sur les hauteurs de l'Altiplano, en Bolivie et en Argentine. Il est essentiellement constitué des aquarelles... [Lire la suite]
05 mai 2017

Présidentielle : points de vue en langue bretonne divergents

Un lecteur de ce blog m'écrit en breton pour me signaler quelques articles parus sur différents supports concernant l'élection présidentielle (voir ci-après). Cela n'invalide pas mon analyse précédente : on ne trouve vraiment pas grand-chose en breton sur internet ni dans la presse sur les enjeux de cette élection 2017. Et – ce n'est pas une surprise – des points de vue divergents. Petite revue de presse 1 Dans le bulletin certes confidentiel des intégristes bretons, le numéro 100 de "Kannadig Imbourc'h", T.... [Lire la suite]
05 mai 2017

Un pavé breton sur les urnes !?

J'ai pris cette photo ce matin sur un panneau officiel devant une mairie au nord de Brest. L'affiche a été collée sur celle, lacérée, de l'un des candidats du 2e tour. Sur un fond gris un peu livide, elle présente un dessin et un slogan. Le dessin est celui d'une urne électorale ornée d'un drapeau français, sur laquelle tombe un pavé de granit qui est lui aux couleurs du drapeau breton, en vue de la faire exploser. La métaphore est violente et hautement symbolique : il s'agit de s'opposer au déroulement d'un processus électoral. ... [Lire la suite]
02 mai 2017

Présidentielle : je prends position, sur Twitter

Oui, je prends position publiquement, et c'est la première fois que je le fais. Je le fais comme l'a fait le monde de la recherche la semaine dernière et comme le fait celui de la culture aujourd'hui un peu partout en France. J'ai choisi de le faire en breton, puisque c'est une langue dans laquelle je m'exprime. On me demandera pourquoi. Et pourquoi pas ? Il fut un temps où les campagnes électorales en Basse-Bretagne se menaient en breton aussi : ce temps est désormais révolu. Il suffit de faire une recherche sur internet : on ne... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 17:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 mars 2017

Conférence sur la langue bretonne à l'UTL du Sud-Goëlo

   Je me suis rendu hier à Étables-sur-Mer à l'invitation de Jean-Pierre Vidaman, pour une conférence devant les membres de l'UTL du Sud-Goëlo. C'est l'une des plus petites de Bretagne, mais elle est très active, puisqu'elle propose une conférence tous les quinze jours de septembre à mai, en dehors des vacances scolaires – ça va de soi. Je leur ai parlé de l'interdiction du breton à l'école et plus spécialement de l'usage du symbole ou de la vache en vigueur pendant près d'un siècle et demi pour inciter les élèves à... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 17:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 mars 2017

Priziou 2017 : les lauréats

Voici, dans l'ordre de leur proclamation, les lauréats des Prix de l'avenir du breton, tels qu'ils ont été annoncés à Lannion vendredi dernier. Dans chaque catégorie, le lauréat a reçu de France 3 Bretagne un trophée imaginé par le graphiste designer Owen Poho, ainsi qu'un chèque de 1 500 € de la part de l'Office public de la langue bretonne, coorganisateur des Priziou. Les autres nominés se voient remettre un prix de 500 € chacun.      Disque chanté en breton Youn Kamm et Bagad du Bout du Monde ... [Lire la suite]
27 mars 2017

Priziou 2017 : Yann Tiersen et Émilie Quinquis, brittophones de l'année

     Comme la toute première cérémonie des Priziou il y a vingt ans, la vingtième édition s'est déroulée salle du Carré magique à Lannion devant une assistance fournie de bretonnnants et d'acteurs de la vie sociale et culturelle de langue bretonne. Comme depuis plusieurs années déjà, le duo Goulwena an Henaff et Yann-Herle Gourves a assuré avec prestance la présentation de la soirée, vendredi dernier : les téléspectateurs ont pu s'en rendre compte lors des diffusions sur l'antenne de France 3 Bretagne samedi en fin de... [Lire la suite]
23 mars 2017

Conférence à l'UTL Sud-Goëlo : Quand il était interdit de parler le breton à l'école…

Jean-Pierre Vidaman, le dynamique animateur de l'UTL (Université du temps libre) du Sud-Goëlo, m'a invité à intervenir mardi 28 mars à Étables-sur-Mer, dans le cadre des conférences qu'organise l'UTL. Cela se passera à la salle du Korrigan, dans le centre-bourg, à compter de 14 heures 30. Le sujet dont nous avons convenu concernera la relation complexe entre la langue bretonne et l'école à travers l'histoire. L'interdiction du breton à l'école Pour la première fois, le nombre d'élèves scolarisés dans les écoles bilingues a dépassé... [Lire la suite]
16 mars 2017

Kenavo, Sylvain

Sylvain Kernoa était originaire de Normandie. Il était venu à Brest pour ses études supérieures d'histoire à la Faculté des lettres, mais aussi pour y suivre des cours de breton qu'il avait commencé à apprendre au Havre. Il l'a appris et bien appris. Tellement bien qu'il a tout de suite rejoint la troupe de théâtre universitaire que venait de créer Remi Derrien, dont il avait fait la connaissance en 1975. Sous le nom de "Teatr Penn ar Bed", la nouvelle troupe voulait proposer un nouveau répertoire de langue bretonne et elle a... [Lire la suite]