18 août 2020

Pierre-Jakez Hélias, un anniversaire oublié

C'est le 13 août 1995 qu'est décédé l'auteur du Cheval d'orgueil et de Marh al lorh en version bretonne. Ce best-seller l'a fait connaître du grand public bien au-delà de la Bretagne et au-delà de la France elle-même. Jean Malaurie, le défenseur des populations inuites, 97 ans aujourd'hui, faisait observer tout récemment dans Télérama (n° 3681) qu'il s'en est vendu à partir de 1975 plus d'un million d'exemplaires, contribuant ainsi  à sauver la collection "Terre humaine" à un moment où l'éditeur ne la jugeait pas assez... [Lire la suite]

11 août 2020

600 000 : une belle fréquentation

Oui, le blog www.langue-bretonne.org a franchi le cap des 600 000 visiteurs. Cela veut dire que la question de la langue bretonne intéresse et qu’elle représente un vrai sujet de société, auquel s’intéressent aussi la presse écrite et différents autres médias bien sûr. Mais il n’y a sans doute pas beaucoup de blogs ou de sites spécifiquement consacrés aux questions relatives à cette langue qui puissent faire état d’une telle audience. Elle s’affiche en temps réel sous le calendrier, colonne de droite. Même en période estivale,... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 23:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 juin 2020

Inattendu : l’artichaut de Bretagne dans une pub d’Amazon

Elle ne vous a sans doute pas échappé puisqu’elle paraît en pages entières dans nos quotidiens régionaux et nationaux. Il est tout de même curieux qu’une des sociétés les plus puissantes au monde et l’une des plus grandes capitalisations boursières du moment aie tout à coup besoin de jouer à ce point sur une image de proximité. Le choix d’Amazon de mettre la Provence et la Bretagne en avant dans sa pub est assez emblématique. La première est citée pour ses parfums et la seconde pour ses saveurs. La Provence est symbolisée par un... [Lire la suite]
20 mai 2020

Les atlas linguistiques : l’expérience irremplaçable de Jean Le Dû

Par Guylaine Brun-Trigaud La nouvelle de la disparition de Jean m’a fait l’effet d’une chute dans le vide… Puis une immense tristesse a fait place à l’incrédulité : Jean n’était plus là, il était parti sans dire “Salut !”, comme il le faisait à la fin de chacun de nos fréquents appels téléphoniques. C’était le point final de près de trente ans de travaux en commun et de complicité. Photo ci-dessus : William Labov et Jean Le Dû lors d'un colloque à Lyon, en mars 2009. Photo F. Jejcic. Premières rencontres J’ai croisé... [Lire la suite]
18 mai 2020

Jean Le Dû en rediffusion sur Radio Kreiz Breizh et sur les autres radios associatives bretonnantes

Jean-Pierre Le Guyader, l'irremplaçable animateur du programme "Tud deus ar vro" [Des gens d'ici] sur RKB, me signale qu'il a retrouvé dans ses archives une interview de l'universitaire brestois qu'il avait réalisée à l'occasion de la sortie de son dictionnaire du breton de Plougrescant en 2012. Il l'avait déjà croisé l'année précédente au Vieux-Marché (photo ci-dessus) pour "Du café vous aurez ?", que les éditions Emgleo Breiz venaient de rééditer dans une nouvelle présentation (photo).  L'interview sera rediffusée demain... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 22:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 mai 2020

Les obsèques de Jean Le Dû par un triste temps de déconfinement

   C’est au son d’une chanson de Ferrat et à celui de la grande cornemuse écossaise d’un de ses amis qu’ont eu lieu les obsèques de Jean Le Dû au cimetière de Plougrescant, sous un ciel voilé, face à la mer. Selon sa fille Maï, il souhaitait depuis longtemps que pour son enterrement l’on écoute "Ma France" chantée par Jean Ferrat… Ce qui a été fait. Une vingtaine de personnes a assisté mardi après-midi à la cérémonie : la famille, cela va de soi, à l’exception de son autre fille, Donaig, bloquée en Afrique, quelques... [Lire la suite]

11 mai 2020

Jean Le Dû et Yves Le Berre : les deux complices de la sociolinguistique bretonne, par Claude Péron

Je viens de lire, sur le blog, les divers hommages à Jean Le Dû que j’ai lus d’un bout à l’autre. Les propos que tiennent les différents auteurs m’éclairent sur une personnalité que je percevais sans doute en filigrane, ne l’ayant que très peu côtoyée. Ils m’éclairent aussi sur le mode de pensée des deux complices de la sociolinguistique bretonne, sujet qui est théoriquement loin de mes préoccupations, même si j’ai pu un peu en entendre parler (en bien, evel just !) lors d’une intervention de Nelly Blanchard pendant des cours... [Lire la suite]
10 mai 2020

Jean Le Dû : Sod e oa gand an danvez a gelenne. Son enseignement le passionnait. Par Maguy Kerisit

Ci-après la version originale en breton du témoignage de Maguy Kerisit. Traduction succincte, plus bas.  Kompren eo ar yezou traou beo O paouez lenn diwar-benn maro Jean Le Dû emaon, war-lerh an oll dud. N'hellan ket lavared kalz ouspenn ar pez he-deus lavaret Anna Quéré. Asamblez e oam en aotreegez, med hi he-deus anavezet Jean Le Dû kalz gwelloh egedon, abalamour d'al labouriou sokioyezoniez he-deus greet war-lerh. Ar geriou mad he-deus bet, rik, evid komz diwar e benn !  Eur "puñs gouiziegez" e oa Jean Le Dû, ha... [Lire la suite]
Posté par Fanch Broudic à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 mai 2020

Jean Le Dû : des recherches au long cours

Le texte ci-après rend hommage à Jean Le Dû pour les recherches qu'il a conduites dans le champ de la sociolinguistique et de la dialectologie en compagnie et son collègue Yves Le Berre. Il est signé des actuelles directrices de la revue La Bretagne linguistique, Nelly Blanchard et Mannaig Thomas. Merci à elles de me l'avoir transmis. Le titre et les intertitres sont de moi-même. FB. Le sens de la transmission par Nelly Blanchard et Mannaig Thomas « Pa vije klewed ar hloh vije gouveed vije eur maro, ha vije... [Lire la suite]
06 mai 2020

La disparition du linguiste bretonnant et celtisant Jean Le Dû

Jean Le Dû, professeur émérite de breton et de celtique à Université de Bretagne occidentale à Brest et membre éminent du Centre de recherche bretonne et celtique, est subitement décédé ce mercredi matin à Saint-Quay-Portrieux, à l'âge de 82 ans. Originaire de Plougrescant dans les Côtes-d'Armor, il avait passé tout sa jeunesse à Dieppe où il décide un jour de ne plus s'adresser à ses parents qu'en breton !  Après des études d'anglais à Rennes, il choisit de consacrer sa thèse d'État au breton du Trégor tel qu'il se parle à... [Lire la suite]