Carhaix Corse

La Corse est cette année l'invitée du Festival : l'île a, selon les organisateurs, de nombreux points communs avec la Bretagne. Le président d'honneur est un écrivain corse, Jean-Guy Talamoni. Il se trouve que cet écrivain est également le président de l'Assemblée territoriale de Corse, ce qui n'est pas pour déplaire du côté de Carhaix. C'est un joli coup.

Il sera beaucoup question des langues régionales, autrement dit des langues de France, lors de cette 28e édition : un grand débat est programmé à leur sujet le dimanche après-midi, avec la participation de Corses, d'Alsaciens, de Catalans. Et de Bretons, ça va de soi.

Cette question étant d'actualité, je serai moi-même présent à Carhaix pour présenter l'Histoire sociale des langues de France (sur le stand du Centre de recherche bretonne et celtique). Je l'avais déjà fait au moment de la sortie de l'ouvrage aux Presses universitaires de Rennes.

HSLF édition couv p1 b

Il est incontournable. C'est le premier et le seul ouvrage consacré à l'histoire sociale de l'ensemble des langues de France. Il prend en compte aussi bien les langues régionales ou minoritaires que celles de l'Outre-mer et celle de l'immigration ancienne ou récente, sans oublier la langue des signes française.

Vous voulez savoir comment a été perçu cet ouvrage publié sous la direction de Georg Kremnitz, professeur émérite de l'université de Vienne (Autriche), avec le concours d'un collectif réunissant pas moins de 9 universitaires ? Voici quelques citations des comptes-rendus qui en ont été faits.

Cet ouvrage collectif a tout pour devenir la bible des passionnés des langues minoritaires de l'Hexagone… Œuvre magistrale qui fait le tour de la question. Tudi Kernalegenn, revue "Armen"

Une synthèse de toutes les langues parlées dans le pays, qu'elles soient régionales ou issues de l'immigration. Maïwenn Raynaudon-Kerzerho, magazine "Bretons"

Une monumentale Histoire sociale des langues de France, un grand travail collectif. Jean Lebrun, France Inter

Incontestablement un événement éditorial. Françoise Gadet, revue "Langage et société"

Passionnante, cette Histoire sociale des langues de France ne peut que nous stimuler. Andrée Tabouret-Keller, revue "La linguistique"

Une très efficace encyclopédie de la situation plurilingue de la France métropolitaine actuelle. Christine Brancaglion, revue "Études linguistiques"

Il s’agit ni plus ni moins que de quitter une bonne fois pour toutes le mythe de l’unilinguisme, si bien implanté en France, et de s’ouvrir à la réalité langagière, dans toute la complexité fascinante qu’elle révèle. Gilles Siouffi, "Revue de linguistique romane"

Une synthèse utile d'informations sur les "langues de France", notamment par les très nombreux chapitres, souvent de grande qualité… Philippe Blanchet, "Revue d'études d'oc"

Ce livre corrige la vision d’un monolinguisme absolu hérité de la Révolution. Albert Valdmann, French Review (USA)

Une entreprise étonnante et passionnante, aussi bien par la masse d’informations recueillies que par leur articulation. Fausta Garavini (Italie).

L'ouvrage reste par ailleurs disponible en librairie ou directement auprès de l'éditeur.