Celui de Carhaix est sans conteste le plus breton de tous les salons du livre qui se déroulent en Bretagne. Non que les autres ne le soient pas : ils le sont tous du simple fait de leur localisation. Mais Carhaix, c’est autre chose : un festival militant s’il en est un, la bretonnité non seulement assumée, mais fortement revendiquée.

La thématique retenue pour cette 25e édition, il y a quinze jours, était explicite : « le printemps des "régions" ? ». Chaque signe typographique a ici son importance : le mot "régions" est placé entre guillemets, et le concept de "printemps" affublé d'un point d'interrogation.

Le président d'honneur du Festival, le magistrat nantais Yvon Ollivier, s'est chargé de décrypter le message : le printemps des "régions", dit-il, il ne l'a pas connu, et l'appellation de "région" lui paraît "un piège où s'abîme l'altérité de notre vieux peuple breton". Il voit cependant le printemps affleurer avec la résilience bretonne et un désir croissant de Bretagne.

Goasdou__Yann_3

L'inauguration du festival a été l'occasion d'un "coup de chapeau" à Yann Goasdoué. Celui que tout le monde culturel breton connaît comme musicien des "Diaouled ar Menez" (le premier groupe de fest-noz) et comme le patron de "Coop Breizh" (sans "h" au départ, a-t-il rappelé), a débuté sa carrière professionnelle dans la Marine nationale, à Toulon, puis comme représentant en produits bretons à Marseille. Revenu en Bretagne dans les années 1970, il fait du manoir de Menez-Kamm un haut lieu de la culture bretonne.

Ayant entrepris, à titre bénévole au départ, la diffusion de livres et de disques bretons, il rejoint Diffusion Breizh en 1977 et s'installe à Spézet en 1986. Dans les années 2000, Coop Breizh compte 32 salariés, aujourd'hui 23. La Coop apparaît comme un outil de diffusion centré sur le livre et le disque bretons, auquel font appel de très nombreux éditeurs et auteurs de la région. Yann Goasdoué a accompagné le développement de la structure jusqu'à son départ à la retraite il y a une dizaine d'années.

Goasdou__Yann_1

C'est en raison de ses états de service que la ville de Carhaix a souhaité l'honorer : Christian Troadec, le maire, lui a remis la médaille de la ville. Et Nono, son ami depuis le début, l'a joliment dessiné en talabarder (sonneur de bombarde) sachant charmer les piles de livres.

Pour info :

  • On peut télécharger le catalogue du 25e Festival du livre de Carhaix sur son site : http://www.festivaldulivre-carhaix.org
  • Le salon du livre "Les terroirs de Bretagne" a lieu ce dimanche 9 novembre, à Plestin-les-Grèves.