Strasbourg_337J'ai reçu il y a quelques jours le mail suivant, sans savoir qu'il venait d'Alsace :
Bonjour et BRAVO pour votre site ... Je souhaiterais traduire pour un nom de groupe musical l'expression "Les terres de l'Est" ou "La terre de l'Est". Est-ce An douar reter ?
Réponse :
Je ne sais pas trop ce que vous voulez signifier en cherchant un intitulé "terre(s) de l'est". La bonne traduction n'est pas forcément celle que vous avez imaginée, peut-être "douar ar reter". Mais la répétition du "phonème" "ar" ne rend pas cette expression facile à prononcer pour des non-bretonnants. On pourrait donc éluder la marque du complément de nom : on aurait alors "douar reter" (littéralement : terre d'est).  Si on utilise le pluriel comme vous le proposez aussi, on pourrait avoir "douarou ar reter" : c'est grammaticalement juste, et ça sonne mieux, je pense.
Il y aurait un autre équivalent à "douar / douarou", ce serait le mot "bro" (sens premier : "pays") au pluriel dans ce cas-là, ce qui donnerait "broiou ar reter" (donc : pays de l'est), mais c'est connoté. Jusqu'ici, rien de cela ne m'emballe vraiment.
Il existe par contre une expression en breton que connaissent bien tous les marins, et même les autres : "avel reter" (vent d'est). Je préférerais de beaucoup cela à "douar" ou même à "broiou", parce qu'elle est plus concise et n'implique pas d'avoir la marque du complément de nom. En même temps, on ne doit pas être trop loin de ce que vous cherchez à signifier. En plus le vent c'est porteur, puisque ça souffle à partir d'un ailleurs qui peut être une autre terre…
Il existe un autre équivalent pour "est", synonyme de "reter", qui est "sav-heol". Je préconiserais "sav-heol" tout court. Le mot est également bien connu de tous les bretonnants et veut bien dire ce qu'il dit.
Pour résumer, je pense que vous devriez choisir entre "avel reter" et "sav-heol". L'un et l'autre sont sympas, bien connus des bretonnants et faciles à prononcer et à retenir même pour des non-bretonnants. Et je pense qu'on reste dans le concept.

Et voici le choix du groupe…
Je tenais à vous remercier chaleureusement pour votre réponse très détaillée. Il est rare qu'une personne se donne autant de mal pour une réponse par mail à une demande de cet ordre. C'est une attitude et un réactivité qui vous honore, recevez toute ma gratitude et mes félicitations. Je vais suivre votre conseil et choisir "avel reter"... Il existe d'ailleurs un groupe ici qui se nommait déjà "Vent d'Est" mais il me semble qu'il n'existe plus.
L'idée est très simple en fait, nous sommes en Alsace à l'autre bout de la France dans les "terre à l'Est" : c'est pas plus compliqué que ça.
Je suis né à Rennes d'une famille en partie bretonne (mon arrière grand-mère parlait le breton en famille). J'habite en Alsace depuis longtemps et j'aurais souhaité évoquer cette particularité dans le nom de mon groupe puisque nous allons publier plusieurs morceaux instrumentaux (et quelques chansons) du folklore, et des créations inspirées des musiques que j'écoutais étant petit comme Tri Yann, Diaoulez ar menez, Patrick Ewen et bien sûr Alan Stivell, mais aussi Mike Oldfield, des chant populaires d'Irlande, etc.
J'ai remarqué de légères différences de prononciation d'une version à l'autre. Remarquez c'est aussi le cas en Alsace ou selon les endroits la pronociation varie sensiblement.

Petite remarque finale
Attention à ne pas confondre "diaoulez" et "diaouled". A ma connaissance, il n'a jamais existé de groupe "Diaoulez ar menez" (La diablesse de la montagne). Le vrai nom du groupe dont vous parlez ne peut être que "Diaouled ar menez" (Les diables de la montagne).