C'était le grand retour de Goulwena an Henaff cet après-midi, après quelques mois d'absence : elle a animé la cérémonie des Priziou, en compagnie de Clément Soubigou, de France Bleu Breiz-Izel.
Les nominés étaient connus depuis le début de décembre dernier (voir message du 6 décembre 2010). Le jury en avait présélectionné trois dans chaque catégorie. Il s'est à nouveau réuni ce midi pour désigner les lauréats. Le palmarès réserve quelques surprises.

Et les lauréats sont…
Dans la catégorie jeunesse, le prix est attribué à Gwenole et Marianne Larvol pour le livret-CD "Ar roue Marc'h" (une nouvelle version en breton du roi Marc'h), publié par TES.
Le prix de la meilleur œuvre de fiction revient à Riwal Huon, auteur de "Ar Marc’h Glas" (littéralement : Le cheval bleu, métaphore désignant en réalité un coin de ciel bleu), un premier roman paru aux éditions Al Liamm. C'est effectivement un livre bien intéressant, que j'ai lu pendant les fêtes de fin d'année. J'y reviendrai.
Alors que tout le monde s'attendait à ce que le prix de la meilleure œuvre audiovisuelle soit attribué à la série "Istoriou Breizh" (Histoires de Bretagne) de Luc David (que l'on a vue à l'antenne sur 10 semaines pendant tout le dernier trimestre 2010), c'est Jean-Charles Huitorel qui l'obtient pour un portrait de "Youenn Gwernig" en 2 fois 26', réalisé avec le concours de Bernez Quillien (coproduction Alligal-France Télévisions).
oktopus"Oktopus Kafe"
reçoit le prix du meilleur disque chanté en breton, pour son premier CD : "Ar vro didu", autoproduit et distribué par Coop Breizh. Le répertoire est bigouden et reprend des textes de Pierre-Jakez Hélias. En recevant son prix, Ifig Flatrès a su expliquer avec une grande sincérité et une réelle sensibilité quelle  est la démarche du groupe de ce quartet acoustique.
Le prix de la meilleure initiative pour améliorer la qualité de la langue est attribué à Jean-Claude Le Ruyet pour sa thèse de doctorat sur "Parole, liaison et norme." C'est sans doute la première fois qu'une thèse est primée dans le cadre des Priziou. Il est vrai que celle-ci n'est pas sans intérêt, puisqu'elle  présente les évolutions qu'il conviendrait de mettre en œuvre pour que tous ceux qui apprennent le breton et en particulier les élèves des classes bilingues puissent acquérir une bonne prononciation (voir message du 28 décembre 2009).
Sans réelle surprise, par contre, le bretonnant de l'année est une troupe de théâtre de création récente : "Teatr Piba", qui apiba_1507_b présenté l'an dernier son premier spectacle : "Eden Bouillabes" (texte de Erwan Cloarec, mise en scène de Thomas Cloarec). Si l'on en juge par la manière dont Tony Foricheur a réussi à placer le générique complet de la pièce au moment de recevoir son prix, elle ne manque pas d'énergie.

Changement de formule annoncé
La cérémonie des Priziou se déroulait cette année dans la belle salle de l'Arche à Tréguier (Anna Quéré a présenté la carte postale de la ville), et ce sont les élèves du lycée Savina tout proche qui avaient préparé la décoration de la salle. L'animation musicale était assurée par Brendan Corre et le groupe Francis Jackson Project qui, c’est sûr, n’ont rien de tradi, puisque, s’ils chantent en breton, seraient plutôt punk ou disco. Les lauréats ont reçu un trophée conçu et imaginé par Awen Prigent, un jeune céramiste de Loc-Envel. La réalisation était signée d'un habitué, Lorenzo della Libera.
Les Priziou, dans la formule qui est la leur depuis 14 ans, ont vécu. Bernez Rouz, l'actuel responsable des émissions en langue bretonne sur France 3 Bretagne a annoncé qu'ils vont fusionner à compter de leur 15e édition l'an prochain avec les prix de l'avenir du breton que décernait de son côté l'Office de la langue bretonne.

Diffusion des Priziou 2011 : dimanche 30 janvier, à la télé : à 11 h 50 sur France 3 Bretagne,et à la radio : à 17h00 sur France Bleu Breiz-Izel. Ensuite sur internet : sur france3.fr ou sur le site spécial "Priziou 2011"
Pour en savoir plus sur Teatr Piba : http://www.teatrpiba.com/
Ainsi que l'interview de plusieurs des comédiens de la troupe dans le dernier numéro de la revue Brud Nevez (téléchargeable).