Je voulais vous souhaiter la bonne année en breton, en vous disant "bloavez mad". Mais je suis déjà contrarié. Pourquoi ? Parce que l'Aber-Ildut a été pollué.
Ça s'est passé dans les dernières heures de 2010. Un livreur de fuel en a livré plus qu'il ne fallait à l'un de ses clients et ça a débordé. Quelques milliers de litres se sont déversés dans un ruisseau.
Les pompiers sont intervenus et ont disposé des barrages flottants.
Monsieur le Maire de Plouarzel s'est tout de suite voulu rassurant. Il a déclaré à la presse locale que "la pollution a été rapidement maîtrisée. Elle n'a pas atteint l'Aber-Ildut."
Faux. Il suffit de se promener du côté des anciennes carrières de Kerglonou, face à Lanildut, pour voir de trop belles irisations à la surface de l'eau, sur plusieurs centaines de mètres, en bordure de rive.
Pourquoi donc vouloir à tout prix minimiser la pollution ? Et n’y a-t-il vraiment rien à faire ?
Voici les photos que j’ai pu faire cet après-midi.

Aber_Ildut_pollu__1a
Aber_Ildut_pollu__1b
Aber_Ildut_pollu__3
Aber_Ildut_pollu__4
Aber_Ildut_pollu__8
Aber_Ildut_pollu__9
Aber_Ildut_pollu__10