Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog "langue-bretonne.org"
12 août 2010

Actualité de Pierre-Jakez Hélias

Helias_Divizou_webEn plus du premier livre consacré au Cheval d'Orgueil et que Mannaig Thomas vient de publier, l’année 2010 correspond à un double anniversaire en ce qui concerne Pierre-Jakez Hélias:
-    celui du 15e anniversaire de sa mort, ces jours-ci : l’écrivain de langue bretonne et de langue française est en effet décédé le 13 août 1995, à l’âge de 81 ans
-    celui du 35e anniversaire de la parution du Cheval d’orgueil : c’est en 1975 que Jean Malaurie publiait assez discrètement dans la collection Terre Humaine le livre qui allait devenir en quelques mois un immense best-seller et faire d’Hélias un écrivain breton de notoriété internationale.

Une mémoire vivante
Depuis sa disparition, de multiples initiatives ont contribué à maintenir P.J. Hélias vivant dans notre mémoire. Son nom a ainsi été donné à des rues, à des établissements scolaires, notamment au Pôle universitaire de Quimper, à la médiathèque de Landerneau, etc. La commune de Pouldreuzic a transformé sa maison natale en musée. Le sculpteur Pierre Toulhoat a imaginé un monument en son honneur, mais ce projet reste inabouti jusqu'à présent.
Des chanteurs comme Gilles Servat ou Manu Lann Huel ont mis en musique plusieurs de ses poèmes. Deux documentaires lui ont été consacrés à l'initiative de France 3 Ouest. L'un est un film en langue bretonne de Soazig Daniellou. L'autre est une réalisation en français du journaliste Laurent Desprez. Ces deux 52' font appel à la fois aux archives impliquant P.J. Hélias lui-même et au témoignage de nombreux acteurs qui l'ont connu.
Deux colloques universitaires ont été organisés concernant P.J. Hélias. Le premier à Rennes dès 1999, à H_lias_Quimper268l’initiative de Francis Favereau et avec la participation de nombreux chercheurs étrangers, s’est intéressé à H_lias_Rennes_267ce qui fait l'universalité de l'écrivain bigouden. L'autre à Quimper en 2000, sous la direction de Jean-Luc Le Cam, a décrypté les rapports qu'entretient l'œuvre d'Hélias avec ses origines et son parcours personnel. Ces deux colloques ont incontestablement contribué à l'analyse et à une meilleure perception de sa démarche.
Les éditions Skol Vreizh avaient réuni dès 1997 dans le numéro 36 de leur collection bleue divers documents et témoignages concernant P.J. Hélias. Dans un essai paru la même année, Pascal Rannou proposait pour sa part un inventaire critique de son héritage : s'il appréciait le dramaturge et le poète, il décriait le romancier et contestait son idéologie. Thierry Glon estime pourtant que si Hélias est bien le témoin d'une Bretagne perdue, ce rôle de témoin n'est ni simple ni conventionnel.

Mannaig Thomas : la première thèse sur Le Cheval d'orgueil
Pierre-Jakez Hélias apparaît donc toujours comme un auteur incontournable de la littérature bretonne. Les polémiques qui ont marqué la parution du Cheval d'orgueil relèvent désormais de l'histoire littéraire, mais peuvent toujours induire la compréhension de l'œuvre.
H_lias_par_Mannaig266Quinze ans après la disparition de l'auteur, Mannaig Thomas propose une relecture complète du Cheval d'orgueil. Dans le cadre d'une thèse bien étayée (voir message du 21 décembre 2008) et qui vient de paraître sous la forme d'un ouvrage très accessible, elle a choisi une démarche originale : elle a étudié le best-seller d'Hélias comme une œuvre offerte au regard et construite comme un tableau. Techniques, points de vue, lumière et recherche d'effets, tout est passé au crible. L'on comprend ainsi beaucoup mieux pourquoi ce livre a eu un tel succès, bien au-delà des souvenirs d'enfant ou du tableau d'une société en pleine transformation.
Contrairement à ce que l'on croyait, il s'agit de la première thèse consacrée au Cheval d'orgueil. Aux yeux de Mannaig Thomas, Hélias apparaît un peu à la manière de Gauguin ou de Synge comme le dernier témoin d'une longue tradition. Il ne se situe pas, dit-elle, dans la veine antique ou celtique exploitée au XIXe siècle par La Villemarqué ou plus récemment par Gwenc'hlan Le Scouézec : "avec lui, c'est la Bretagne authentique qui disparaît, c'est-à-dire un mode de fonctionnement social basé sur des valeurs, une relation à la nature et à une langue, le breton." Il s'impose maintenant découvrir le travail de Mannaig Thomas avant de relire Le Cheval d'orgueil.

Références
Mannaig Thomas. Pierre-Jakez Hélias et Le Cheval d'orgueil. Le regard d'un enfant, l'œil d'un peintre. Brest : Emgleo Breiz, 2010, 365 p., ill.
Le même éditeur propose également une réédition des chroniques de P.J. Hélias et une anthologie de sa poésie présentée par  Channig ar Gall. Les deux ouvrages sont bilingues : 
Per-Jakez Hélias. Diviziou eun amzer gollet. Devis d'un temps perdu. Préface de Charlez ar Gall. Brest : Emgleo Breiz, 2010.
Per-Jakez Hélias. Lagad an tan. L'œil du feu. Anthologie bilingue présentée par Chanig ar Gall. Brest : Brud Nevez, 2004, 124 p.


Autres ouvrages signalés
Francis Favereau (dir.). Pierre-Jakez Hélias, Bigouden universel. Actes des rencontres internationales de Rennes. Presses H_lias_SVzh_269Universitaires de Rennes, 2001, 167 p.
Jean-Luc Le Cam (éd.). Hélias et les siens. Helias hag e dud. Actes du colloque de Quimper. Brest : Centre de Recherche Bretonne et Celtique, 2001, 258 p.
H_lias_Bretons_270Charlez ar Gall, Jean-René Le Quéau (et alia). Per-Jakez Hélias. Skol Vreizh, n° 36, 1997, 83 p., ill.
Pascal Rannou. Inventaire d'un héritage. Essai sur l'œuvre littéraire de Pierre-Jakez Hélias. Le Relecq-Kerhuon : An Here, 1997, 131 p.
Thierry Glon. Pierre Jakez Hélias et la Bretagne perdue. Presses Universitaires de Rennes, 1998, 113 p.

Le magazine Bretons a consacré la une de son numéro 57, actuellement en kiosque, à Pierre-Jakez Hélias,, avec un dossier de six pages de Maiwenn Raynaudon-Kerzerho.

Commentaires
Le blog "langue-bretonne.org"
Le blog "langue-bretonne.org"

Votre blog est impressionnant autant sur le fond que sur la forme. Chapeau bas !
Un correspondant occitan, février 2020.

Trugarez deoc'h evit ho plog dedennus-kaer. [Merci pour votre blog fort intéressant].
Studier e Roazhon ha kelenner brezhoneg ivez. Miz gouere 2020. [Étudiant à Rennes et enseignant de breton. Juillet 2020].

Newsletter
Visiteurs
Depuis la création 758 271
Derniers commentaires
Archives