arbres_08Ça y est : le Parlement est appelé à débattre de la suppression progressive de la publicité à la télévision sur le service public. Mais pas que de cela : la réforme de l'audio-visuel public prévoit aussi la réorganisation de France Télévisions, la nomination de son président directement par le Président de la République, et bien d'autres dispositions. Les enjeux sont considérables et complexes. Les lobbies, en particulier ceux du privé, se sont activés. Les personnels, inquiets, font grève mardi 25 novembre.
Le débat va sans doute se focaliser, les jours prochains, sur le financement du service public. Les professionnels qui faisaient partie de la commission Copé, parlent déjà de "détricotage". Si la question des moyens dont disposera désormais la télé publique est primordiale, ce n'est pas la seule, loin de là.
Va-t-il être question des régions ? de télévision régionale ? Un moment donné, la commission Copé avait prévu de scinder France 3 en sept ou huit sociétés régionales de télévision, le national devant se mettre en quelque sorte au service des régions. Cette disposition a été très vite abandonnée : il n'y avait apparemment pas grand monde à en vouloir, ni du côté des directions, ni de celui des syndicats…
"Tout se passe comme si la régionalisation n'avait pas d'avocat. En tout cas pas à France Télévisions". C'est ce qu'écrit le réalisateur Ariel Nathan, dans le dernier numéro de la revue "Films en Bretagne". Son article s'intitule tout crûment : "les rendez-vous ratés de France 3 avec la décentralisation". Depuis 1981, aucun des projets qui ont été périodiquement envisagés en vue de la création de vraies télés régionales de plein exercice n'a abouti. L'un des épisodes les plus marquants a été l'abandon du projet de TNR (Télévision Numérique Régionale), particulièrement bien avancé à Rennes, et qui devait initialement trouver sa place sur la TNT.
"Films en Bretagne" pose dès lors la question : "Les élus des régions, silencieux au moment de l'abandon du plan TNR, auront-ils le courage politique de peser sur les débats [en cours] pour une nouvelle télévision de service public sur leurs territoires ?". A suivre.

Lien : http://www.filmsenbretagne.com/