photoblog_brutdemer18Il y a moins de 15 jours, le directeur de TV Breizh déclarait que le journal d'informations bretonnes que diffuse "la chaîne régionale privée" (?) était maintenu "pour l'instant". Ça n'a pas tardé. Les responsables du groupe TF1 se sont déplacés en fin de semaine à Lorient et à Nantes : ce journal télévisé va être supprimé.
Le motif : selon les déclarations qu'a faites G. Desgrées du Loû à la presse régionale, TV Breizh veut affecter désormais tous ses moyens "à des programmes générateurs d'audience dans un contexte très concurrentiel". L'objectif avancé est d'investir dans "des programmes puissants".
Les conséquences : 12 suppressions de postes de journalistes (sur un total de 32) dans "Ouest Info," la filiale info de TF1 pour la région ouest. Ces journalistes se verront proposer une mutation sur Paris. D'autre part, le bureau de cette filiale va être fermé à Lorient.
Le timing : il est arrêté. La fin du journal est programmée pour le 31 décembre.

Les responsables du groupe TF1 ont par ailleurs confirmé plusieurs autres nouvelles :
- TV Breizh a décidé de ne plus doubler de films en breton
- elle sera diffusée sur la TNT à compter de 2011
- elle changera de nom à la même date.

Commentaires :
1. Le journal de TV Breizh, supposé concurrencer celui de France 3 Bretagne, avait été lancé en 2002. Trois ans plus tard, il avait été transformé en un journal "tout images" de 6'. Il n'aura donc duré que 6 ans.
2. Il faut quand même se remémorer les déclarations de Patrick Le Lay et de son équipe au moment du lancement de TV Breizh en 2000 : "une chaîne régionale à vocation européenne"… "Avec TV Breizh, on cessera de prendre les Bretons pour des abrutis !"… "Des thèmes principalement identitaires et culturels"… "Redynamiser l'indispensable lien culturel qui unit les Bretons aux autres"… "Une sorte d'Arte breton, ouvert et ambitieux"… "La langue bretonne sera l'un des grands enjeux de TV Breizh"… "La planète bretonne en direct"… (Le Nouvel Ouest, n° 50, 3 mars 2000).
On voit ce qu'il en reste : en moins d'une dizaine d'années, TV Breizh a fait pschitt. Quand elle aura été débaptisée, il n'en restera plus que le souvenir.