photoblog_brutdemer09Dans des propos recueillis par Jean-Laurent Bras et que publie Ouest-France d'aujourd'hui, Jean-Yves Le Drian, Président de la Région Bretagne, fait savoir qu'il va proposer au Conseil Régional de demander à l'Etat le droit à l'expérimentation en matière d'enseignement du breton et du gallo, comme cela se passe déjà en Corse. Il s'agit incontestablement d'une démarche majeure, puisque, si elle aboutit, l'enseignement des langues de Bretagne ne dépendrait plus à terme des services centraux de l'Education Nationale.

Dans la même interview, J.Y. Le Drian fait également part de son intention de réorganiser les institutions nées de la Charte culturelle adoptée en 1978. Le Président de la Région annonce ainsi la transformation du Conseil Culturel de Bretagne en un organisme consultatif qui serait "adossé" au Conseil Régional, au côté du CESR (Conseil Economique et Social  Régional).
L'initiative est audacieuse, puisque le nouveau Conseil Culturel deviendrait en quelque sorte "une troisième assemblée" régionale. Il serait mis en place dès le début 2009 et réunirait les représentants d'associations et fédérations bretonnes des cinq départements, ainsi que diverses personnalités, des chercheurs, etc.
Reste à savoir quel serait le champ d'intervention de ce "parlement culturel" : ne traitera-t-il que de ce qu'il est convenu d'appeler "la culture bretonne" ou de "culture en Bretagne" ? Peut-être en sera-t-il question lors des 4 débats que la région organise à compter du 30 septembre (à raison d'un par mois) sur le thème de "la politique culturelle régionale" ? Il est prévu notamment de débattre de "territorialisation et décentralisation" (si, si…), "d'identité et diversité"…

On sait par ailleurs, de sources convergentes, que la Région envisage de faire évoluer à prochaine échéance le statut d'autres structures issues de la Charte, notamment celui de l'Institut Culturel de Bretagne. Attendons d'en savoir plus.